Quand Google explique les liens et les classements

Quand Google explique les liens et les classements

Dans un Hangout Google après les heures de bureau, John Mueller de Google a répondu à une question sur les liens et les classements.

En cours de route, il a démontré que parfois ce que nous pensons savoir sur le référencement n’est pas tout à fait correct.

Il a ensuite offert des conseils sur la façon de se battre pour le meilleur classement.

Tout le monde sait que vous avez besoin de liens

L’éditeur a commencé par poser une question en déclarant que «tout le monde sait» que les liens dofollow sont nécessaires pour les classements.

Et c’est là que l’éditeur s’est trompé.

Donc, une partie de la réponse à leur question est qu’ils doivent prendre du recul et considérer qu’il y a peut-être des lacunes dans ce qu’ils savent sur le référencement.

Il n’y a aucune honte à considérer qu’il y a un manque de connaissances.

Tout le monde profite de garder l’esprit ouvert.

Voici la question:

Tout le monde sait qu’un lien dofollow contribuera à gagner un rang en plus de nombreux autres signaux. Donc, personne ne me relie à un lien dofollow car cela coûte aussi du jus de lien pour eux.

Alors, comment un débutant comme moi peut-il développer mon site Web si personne ne veut me donner des liens de suivi?

Et de nombreux grands sites ont mis en place des politiques de nofollow à l’échelle du site, il est donc presque impossible pour moi en tant que débutant d’obtenir un lien dofollow à partir d’un grand site.

Comment un débutant peut-il grandir en 2020 ou devrait-il écrire du contenu et attendre indéfiniment?

Le système de Google est-il le même que ceux qui ne favorisent que les grands joueurs?

Ou Google proposera-t-il de nouvelles règles pour les liens qui ne feront pas de distinction entre les types de liens?

Ne présumez pas que vous savez tout sur le référencement

Eh bien, apparemment, tout le monde n’a pas reçu la note que les liens dofollow ne sont plus nécessaires pour les classements.

Les liens non suivis peuvent également être utiles.

L’éditeur posant la question tentait de résoudre leur problème sans être pleinement informé du référencement, notamment avec l’état des liens.

Si vous voulez être bon en marketing de recherche, ne vous entourez pas de personnes moins bien informées que vous.

Entourez-vous de gens qui peuvent contester ce que vous pensez savoir.

Je fais du marketing de recherche depuis 20 ans et la meilleure entreprise sur Facebook, Twitter, les forums et en personne est toujours avec quelqu’un qui connaît son métier et peut m’apprendre quelque chose de nouveau.

Même si je travaille dans le secteur depuis 20 ans, je reste vigilant car je suppose toujours qu’il y a plus à apprendre.

La réponse de John Mueller a commencé par remédier au manque de liens dofollow:

« Donc pour ce dernier, je pense que nous sommes déjà dans cet état, nous utilisons le nofollow comme signal. Ce n’est pas le cas que nous ignorons complètement ces liens.

Surtout dans certains endroits, nous avons vu que de nombreux nouveaux sites Web sont uniquement liés à des liens nofollow et il serait dommage que nous ne puissions pas découvrir ces liens et les afficher dans la recherche.

C’est quelque chose où nous essayons d’utiliser davantage le nofollow comme signal. « 

Cela signifie que quels que soient les problèmes de classement de l’éditeur qui a demandé la quête, Agence SEO Lille il ne s’agit pas d’un manque de liens dofollow.

L’éditeur se concentre sur la mauvaise chose.

Blâmer le manque de liens dofollow est une excuse pour les mauvais classements.

Ce n’est pas une explication pour les mauvais classements.

Il est facile de saisir une excuse pour expliquer pourquoi un site ne se classe pas.

Il vaut mieux être ouvert d’esprit et explorer toutes les raisons pour lesquelles un autre site se classe et pourquoi le vôtre ne l’est pas.

Se contenter d’une excuse ferme la porte sur la façon d’améliorer le classement et le trafic.

Ne vous contentez pas des raisons évidentes (exemple: ils ont plus de liens dofollow).

Parce qu’une fois qu’une personne saisit une excuse, la guerre pour les meilleurs classements est perdue.

Comment se battre pour les meilleurs classements

Mueller poursuit en expliquant que le champ de bataille pour les meilleurs classements existe sur une zone plus large que de simples liens:

En général, je pense que cela vaut également la peine de penser à la situation dans son ensemble sur le Web et pas seulement de supposer que vous devez toujours simplement obtenir des liens, puis vous serez affiché dans la recherche.

Mais plutôt, vous vous ouvrez essentiellement comme une entreprise en tant que vitrine dans une grande ville et c’est à la fois le cas que vous ne devriez pas simplement attendre que quelqu’un recommande votre entreprise ni le cas que vous devriez simplement ouvrir votre entreprise et vous genre de lien attendez dehors et voyez si quelqu’un viendra et voudra visiter votre entreprise.

Mais vous devez plutôt faire différentes choses pour promouvoir votre entreprise.

Et parfois, vous faites des choses pour attirer l’attention sur votre entreprise de manière à encourager les gens à prendre note et à remarquer que cette entreprise existe et qu’ils font de très bonnes choses, puis les gens viendront et, au fil du temps, des recommandations viendront également.

Ce n’est donc pas quelque chose qui se produit automatiquement. Il se peut que vous deviez faire de la publicité pendant un certain temps pour faire avancer les choses.

Il se peut que vous deviez faire une sorte d’activité spéciale pour vous démarquer encore plus que vous ne le feriez autrement.

Mais en gros, ouvrir un site Web, c’est un peu la même chose que d’ouvrir une entreprise et vous devez faire diverses choses pour faire bouger les choses et, à un moment donné, si vous faites un excellent travail, si vous faites quelque chose de vraiment fantastique pour les gens, vous obtiendrez des recommandations de diverses personnes.

Et ces recommandations pourraient prendre la forme de liens dofollow. Ils pourraient prendre la forme de liens nofollow.

Il pourrait s’agir simplement de recommandations générales sur les réseaux sociaux, où les gens disent, eh bien, cette entreprise fait un excellent travail, vous devriez le vérifier.

Et vous pourriez simplement faire venir plus de gens.

Donc, avec tout cela dit, je dirais que vous devez penser plus que simplement regarder des liens et plutôt réfléchir à la façon dont vous pouvez développer une entreprise en général qui implique toutes sortes d’activités. »

Six points à retenir pour améliorer votre classement


Il y a six points à retenir de la réponse de Mueller:

Google utilise de nouvelles règles qui permettent aux liens nofollow de compter comme un signal de lien. Cela ne signifie pas que le spam de commentaires nofollow spam va fonctionner. Cela signifie qu’un lien nofollow normal à partir de sites Web normaux peut compter comme un lien.
Cela profite aux sites qui opèrent dans des niches où les sites ont tendance à se lier les uns aux autres avec des liens nofollow.
La promotion d’une entreprise ne se limite pas à l’obtention de liens.
Générer du trafic vers un site Web consiste à être proactif et similaire à générer du trafic vers une brique et un mortier. Dans les deux cas, vous devez trouver des moyens de faire en sorte que votre entreprise soit différente afin d’être remarquable et meilleure que vos concurrents.
Évitez les excuses pour expliquer pourquoi vous n’êtes pas classé. Vous ne saurez JAMAIS pourquoi votre site ne parvient pas à se classer en choisissant les croûtes de ce qui ne va pas avec votre site.
Se concentrer sur ce que vous pensez être faux ne vous aidera pas nécessairement à mieux vous classer. Se concentrer sur toutes les façons de faire passer le mot est plus productif.
Aperçu des bonus
À mon avis, se concentrer sur ce qui ne va pas avec votre site n’est pas une bonne stratégie.

La meilleure stratégie consiste à se concentrer sur les raisons pour lesquelles les sites les mieux classés sont les mieux classés.

Mais concentrez-vous sur plus que les signaux de classement traditionnels couverts de poussière.

Au lieu de cela, concentrez-vous sur les innovations qui rendent un site classé important pour les utilisateurs.

Les liens « no follow » sont-ils pris en compte ?

Les backlinks – les liens qui pointent vers votre site internet – sont le cœur de l’algorithme de Google – à contenus égaux, ce sont les backlinks qui vont permettre à Google de placer tel site en premier plutôt que l’autre. Ces liens qui pointent vers votre site sont d’une importance capitale votre référencement sur internet.

On distingue deux types de liens – en « do follow » et en « no follow ». Le lien do follow demande à Google de suivre le lien et de référencer la page ciblé sur l’expression ancrée. Le lien no follow précise à Google que la page ciblée est référente, mais qu’il ne faut pas nécessairement la référencer.

Cela fait plusieurs années que ceci nous « perturbe »… Car ce n’est pas logique… Or Google est une machine, qui suit donc une logique, celle du cœur de son algorithme, qui est basée sur la sagesse de la foule, donc le nombre de liens qui pointent vers un site.

2 points sont à comprendre pour aller plus loin.

1/ Pourquoi existe le no follow ?

Au début du net, il n’y avait qu’un seul type de liens, les liens en « do follow », c’est-à-dire que l’on disait à Google que ce lien était important et que le moteur pouvait le suivre pour obtenir la référence – et éventuellement référencer le site pointé. Avec le développement de l’internet et des techniques de référencement – parfois réellement pourries et non qualitative, Google a dû mettre en place une certaine démarche qualité. Et comme Google est un peu feignant, il a decidé que cela serait aux créateurs de sites et de contenus de définir eux-mêmes ce qui est digne d’être suivi ou non, quel lien serait pertinent ou non.

Pour ce faire est apparu le concept de lien « no-follow », le lien qui sert de référence, mais qu’il ne faudrait pas prendre en référence. Pourquoi ne pas le prendre en référence – de peur que Google trouve le site d’origine pas assez qualitatif…. C’est un concept étrange qui, à l’Agence SEO, nous a fait beaucoup réfléchir.

2/ Le risque de pénalité

Le lien en no follow devraient supprimer le risque de pénalité. Mais quand on analyse, on se trompe de sens, car le lien serait mis en no follow pour éviter une pénalité sur le site d’origine. Or le lien sert à pointer une page ciblée sur un autre site. C’est là que la logique ne fonctionne plus.

Il y aurait des bons et des mauvais liens ? En réalité, les pénalités sont infligés uniquement sur des liens en « do follow », ce ne sont donc pas les no follow le problème, mais la stratégie mise en place sur les « bons liens », qui, si elle est mal faite, va tuer votre référencement.

Alors, est-ce que les no-follow ont un impact ?

Pour comprendre nous avons des tests sur plusieurs sites, à contenu égaux en nombre de pages et de mots par pages sur des thématiques similaires. Nous avons conduits ces tests sur 5 mois.

Résultats :

Notre expérience et nos tests nous démontrent que tous les liens sont bons, même en no-follow. Mieux, des liens uniquement en no-follow permettent de faire ranker un site. Comment cela se fait ?

1/Parce qu’à contenu égal, tous les liens sont pris en compte.
2/ Parce que les liens, y compris no follow, permettent de contextualiser la page ciblé.
3/ Parce que les liens, y compris no follow, transmettent de l’autorité à votre site.

Les liens no follow qui proviennent de sites ayant une autorité importante sont très pertinents.

Alors certes, les liens en « do follow » ont un impact beaucoup plus rapide pour référencer votre site, mais il ne faut pas négliger les no follow.

Pourquoi vous faut-il des liens en no follow pour mieux ranker ?

Autre révélation de nos tests, un site avec une diversité de liens, follow et no follow se positionne mieux que des sites bénéficiant uniquement de liens en do follow. Pourquoi ? Parce que le site ciblé apparait alors beaucoup plus légitime et reflète la diversité des internautes. Ceux-ci ne sont pas uniformes, il est donc logique que votre site bénéficie de liens divers.

Notre conclusion ?

Tous les liens sont importants.

Tous les liens sont-ils bons ?

Le grâle du SEO demeure pour beaucoup la quête de liens qui pointeront vers votre site. Comme précisé dans plusieurs articles, le nombre de liens qui pointent vers votre site vous permettront de ranker plus favorablement sur Google. Mais tous les liens sont-ils bon à prendre ? That is the question.

Il faut distinguer le principe général : OUI, des exceptions : NON. C’est comme tout… Sauf que vous n’êtes pas plus avancés maintenant…

De manière générale, tous les liens sont bons à prendre. Notre expérience montre même que les liens en « no follow » sont bons à prendre car ils indiquent néanmoins à Google la sémantique de votre page ou de votre site.

MAIS, le problème est la qualité du site qui fait le lien vers chez vous. Si le site en question est vraiment loin de votre univers, Google pourra légitimement se poser la question du pourquoi ce lien ? Mais Google reste une machine, et nous pensons que malgré tout le lien est pris en compte. La véritable exception est lorsque le site qui fait le lien ressemble véritablement à un site « spam », avec très peu de contenu, et beaucoup de liens sortants, et peu de liens entrants.

Dans ce cas, il y a fort à parier que le site est pénalisé d’une manière ou une autre par Google – mais le SEO s’en fiche car ce site n’est pas fait pour faire du trafic mais uniquement pour faire du lien. Un lien qui vient d’un site pénalisé n’est pas bon pour vous.

Comment savoir si le site qui fait un lien est pénalisé ? Vous pouvez faire une requête site : nomdusite dans Google pour constater l’indexation du site ou non. Et d’autres outils comme MOZ, vous donneront un taux de spam – il n’est qu’indicatif, mais nous pensons que le taux est pertinent quand il est très élevé – ie au dessus de 10. A titre indicatif, Google Actualités sort avec un taux de 5.

Donc tous les liens sont bons, mais plus ils sont en correspondance avec votre thématique, plus cela sera pertinent pour Google. Et attention aux sites « pourris » qui ne vous aideront pas dans le ranking.

A savoir également, cette technique utilisée en SEO Négatif permet de freiner le ranking de vos concurrents. Mais il faut trouver des sites vraiment pourris, sinon vous allez au contraire renforcer votre concurrent….