SEO: bien créer une titre et balise H1

SEO: bien créer une titre et balise H1 – Pourquoi ? Parce que cette balise est sans doute l’une des plus importantes pour augmenter votre classement dans Google.

Lorsqu’il s’agit de référencement, l’optimisation des balises H1 est souvent négligée. Mais, saviez-vous que cela a un impact notable sur votre classement ?

Dans cet article, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur la création de la meilleure balise H1 pour votre site Web.

Vous découvrirez les meilleures pratiques, les erreurs courantes, l’importance des balises H1, et bien d’autres choses encore.

Comment créer la meilleure balise H1

Pour créer la meilleure balise H1 possible, il ne doit y en avoir qu’une seule pour chaque article. Toutes les pages Web doivent la contenir. Elle doit également se démarquer, contenir des mots-clés et décrire clairement le sujet du contenu.

Qu’est-ce qu’une balise H1 exactement ?
Avant de voir comment créer le meilleur H1, commençons par sa définition.

En termes simples, la balise H1 est le titre de votre article ou de votre page. Mais, elle a une autre signification pour le référencement.

Permettez-moi d’élaborer.

La balise H1 est essentiellement un élément HTML. Cet acronyme signifie Hypertext Markup Language, qui est un code.

Un HTML fonctionne comme un langage que les navigateurs web tels que Firefox, Chrome, etc. utilisent pour formater les pages web. Ce qu’il fait, c’est dicter la façon dont votre contenu est structuré et affiché.

En gardant cela à l’esprit, nous pouvons dire qu’un H1 ne sert pas seulement de titre pour vos lecteurs, c’est aussi ce qui indique aux navigateurs le sujet de votre article ou de votre page.

Parmi les autres en-têtes, c’est celui qui semble le plus grand. C’est aussi le plus important.

Vous vous demandez peut-être « Pourquoi ? », laissez-moi vous l’expliquer par une analogie.

Pourquoi les balises H1 sont-elles si importantes ?

La majorité d’entre nous est habituée à être bombardée de nouvelles par les médias. Chaque jour, il semble y avoir un combat intriguant entre des célébrités, ou une erreur cruciale commise par un certain politicien, etc. Tout le monde n’a pas envie de cliquer ou de lire l’intégralité de ces mises à jour. Tout le monde n’a pas envie de cliquer ou de lire l’intégralité de ces mises à jour. Ainsi, ce que la plupart d’entre nous voient, c’est uniquement le titre de ces histoires.

C’est exactement comme cela que fonctionne une balise H1. Lorsqu’elle est suffisamment bien faite, vous attirez l’attention de vos lecteurs. C’est ce qui les rend potentiellement accrocs.

Mais ce n’est pas tout, en ce qui concerne le référencement, les H1 sont incroyablement cruciaux. Les moteurs de recherche explorent les sites Web à la recherche de mots clés correspondant à votre contenu, à vos titres et à vos rubriques. Ils accordent une priorité particulière aux balises H1, car elles représentent l’essentiel du contenu de votre article ou de votre page.

H1 vs. balise titre vs. titre SEO : Quelle est la différence ?


Pour la plupart des systèmes de gestion de contenu, la balise H1 et la balise titre sont identiques. Mais ces deux éléments sont très différents. Comme mentionné précédemment, la balise H1 est le titre de votre article de blog ou de votre page Web. C’est pourquoi ce terme peut être confondu avec les balises de titre. Cela est compréhensible étant donné son nom.

Voici ce qu’il en est :

La balise H1 est le titre qui s’affiche sur votre page Web ou votre article.

D’autre part, la balise title est ce qui s’affiche comme titre par défaut sur les signets, en haut de votre navigateur et sur les hyperliens cliquables.

En outre, en termes de code HTML, la balise H1 est caractérisée comme le de la page. Pendant ce temps, la balise title est interprétée comme la section .

Un autre nom que vous pourriez appeler une balise titre est le titre SEO.

Comme pour le plugin Yoast extrêmement populaire, un titre SEO est également appelé meta title.

5 conseils puissants pour créer la balise H1 ultime

  1. Pas de H1 en double
    Pour chaque article ou page, il ne doit y avoir qu’un seul H1.

Cela ne devrait pas poser de problème.

Cependant, si une personne n’est pas suffisamment au fait du monde du référencement, elle peut interpréter les titres comme des tailles de police différentes et les utiliser à des fins de conception.

C’est le cas de programmes comme Microsoft Word.

Pour cette raison, elle risque de l’utiliser plus d’une fois, ce qui est une grave erreur. Google peut vous pénaliser pour cela, car votre page Web est sur-optimisée.

  1. Contenu clair
    Votre H1 doit également donner une description claire du contenu de votre site. Dès que votre lecteur voit votre H1, il doit savoir ce qu’il s’apprête à lire. Cela peut sembler évident. Mais, à des fins artistiques ou créatives, il se peut que certaines personnes modifient involontairement leur H1 de la mauvaise façon.
  2. Présent dans chaque article
    En règle générale, il devrait y avoir une balise H1 pour chacun de vos articles. De plus, elle doit contenir un sujet unique pour chacun d’entre eux. Il est également conseillé de limiter le nombre de mots à une fourchette de 20 à 70 caractères.
  3. Contient des mots-clés
    J’ai dit plus haut que les moteurs de recherche explorent votre site et que les H1 sont importants car ils indiquent le sujet de votre page. Il est donc essentiel qu’il contienne les principaux mots-clés pour lesquels vous essayez de vous classer. Vous pouvez même inclure des mots-clés à longue portée dans vos pages H1. Méfiez-vous simplement du bourrage de mots-clés et n’en faites pas trop.
  4. Faites ressortir les H1
    Puisqu’ils sont ce qui attire les lecteurs, vous devez toujours vous assurer que les H1 sont visibles. La taille de la police doit être énorme. Vous pouvez même les mettre en gras pour qu’ils ressortent davantage.

SEO Agence est une agence web à Lille.

Mesurer l’engagement sur votre site internet

Si vous avez maîtrisé l’art de suivre votre visibilité en ligne et appris à mesurer le trafic sur votre site Web, l’étape suivante consiste à évaluer comment les visiteurs de votre site interagissent avec votre contenu. Apprenez à mesurer l’engagement, et vous serez sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs de référencement.

Pour fidéliser votre clientèle et augmenter vos revenus en ligne, il est plus facile de se mettre dans la peau de vos clients potentiels. Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’obtenir un doctorat en psychologie ou de développer des capacités surhumaines de lecture des pensées. Les mesures de l’engagement offrent toutes les informations dont vous avez besoin sur le comportement des visiteurs d’un site Web.

Pourquoi l’engagement est-il important ? Parce que les personnes qui s’engagent auprès de votre marque sont 23 % plus susceptibles de faire un achat.

Pour améliorer l’engagement des visiteurs, il ne suffit pas de fournir les produits et les services que les gens veulent, soigneusement emballés dans une expérience utilisateur positive. Il faut de la stratégie, de la planification et de la diligence pour s’assurer que les visiteurs ont envie de revenir sur votre site pour en savoir plus sur votre offre et, surtout, pour se convertir en clients.

La mesure de l’engagement du site Web fournit des informations précieuses qui vous aideront à élaborer une stratégie d’engagement efficace pour stimuler la génération de pistes et la croissance des ventes. Prenons donc quelques minutes pour nous plonger dans la façon de mesurer l’engagement sur votre site Web et utilisons ce que vous apprenez pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Qu’est-ce que l’engagement des utilisateurs ?

L’engagement des utilisateurs est un terme général qui fait référence à la manière dont les visiteurs interagissent avec votre site Web. Les mesures d’engagement spécifiques que vous souhaitez suivre varient en fonction de vos objectifs commerciaux et des outils que vous utilisez.

Combien de temps restez-vous sur une page Web avant de décider si elle contient ce dont vous avez besoin ? Pas longtemps, n’est-ce pas ? Les propriétaires de sites n’ont que quelques secondes pour attirer l’attention d’un chercheur et le convaincre de rester.

Si vous avez déjà élaboré un contenu de référencement qui attire les internautes sur votre site, le défi suivant consiste à vous assurer qu’il est suffisamment convaincant pour les inciter à rester. Les consommateurs d’aujourd’hui veulent une satisfaction immédiate. Il y a dix ans, vous disposiez peut-être de dix secondes pour accrocher un visiteur, mais aujourd’hui, le temps que passe une personne pour décider si elle va rester sur une page ou passer à autre chose est plus proche de 50 millisecondes. S’ils visitent une page et ne sont pas immédiatement intéressés par ce qu’ils voient, 40 % des visiteurs passeront à autre chose.

Maintenir l’intérêt des visiteurs pour ce que vous avez à offrir est un élément crucial de votre réussite. C’est pourquoi vous devez élaborer une stratégie d’engagement efficace.

Paramètres d’engagement du site Web à suivre

Les indicateurs d’engagement que vous choisirez de suivre dépendront de vos objectifs et buts commerciaux. Indépendamment de votre domaine d’intérêt particulier, voici quelques indicateurs standard qui peuvent vous aider à mesurer la façon dont les gens interagissent avec le contenu de votre site Web :

Taux de rebond
Le taux de rebond indique le nombre de personnes qui arrivent sur votre page Web et la quittent sans rien faire. Un taux de rebond élevé peut résulter de temps de chargement lents, d’un trop grand nombre de fenêtres pop-up interstitielles, d’une conception médiocre ou d’un contenu trop riche en mots-clés mais sans valeur ajoutée.

Le taux de rebond indique dans quelle mesure votre site Web est utile à votre public. Si les internautes trouvent des informations pertinentes qui répondent à leurs questions, ils exploreront davantage votre contenu. Plus les visiteurs s’enfoncent dans votre site, plus ils ont de chances de convertir (que ce soit lors de leur première session ou lors d’une nouvelle visite).

Pageviews
Le nombre de pages vues représente chaque fois qu’une page de votre site Web est chargée par les utilisateurs. Cette mesure peut vous aider à identifier les tendances du trafic et les pages qui attirent le plus de visiteurs. À ne pas confondre avec les visites des pages de destination, les pages vues comptent les visites des pages internes et externes. Les pages qui recueillent le plus de vues sont celles où vous souhaitez placer des appels à l’action.

Durée de la session
Une session comprend toutes les interactions d’un utilisateur avec votre site Web, depuis le moment où il arrive sur votre site jusqu’au moment où il le quitte ou devient inactif (et où la session se termine). En bref, la durée de la session est le temps qu’une personne passe sur votre site en une seule visite. Une durée de session plus longue indique un meilleur engagement de l’utilisateur.

La durée moyenne des sessions permet de suivre la durée moyenne des sessions sur votre site Web. Il est probable qu’une personne qui passe beaucoup de temps sur votre site a trouvé les informations dont elle a besoin et cherche à en savoir plus. Cette mesure vous permet de voir si le contenu de votre site Web dans son ensemble trouve un écho auprès de votre public.

Pages par session
Le nombre de pages par session est le nombre moyen de pages consultées par une personne au cours d’une seule session. Un chiffre élevé peut indiquer que les utilisateurs trouvent votre site Web attrayant et facile à naviguer. Toutefois, si le nombre de pages par session est élevé, mais que la durée de la session est faible, il se peut que les visiteurs cliquent sur vos pages parce qu’ils ont du mal à trouver ce dont ils ont besoin. Le fait de savoir combien de pages les internautes consultent en une seule session peut vous aider à comprendre si votre stratégie de liens internes guide efficacement les internautes dans votre entonnoir de vente.

Temps passé sur la page
Mesurer le temps que les internautes passent sur chaque page Web est un indicateur efficace de l’intérêt de votre contenu. Définissez des attentes pour chaque page en fonction du contenu qu’elle contient. Si le temps moyen passé sur la page est excessivement court, votre contenu peut être mince ou non pertinent, et ne pas intéresser les visiteurs qui y atterrissent. Assurez-vous que vos mots-clés cibles et vos métadonnées s’alignent sur le contenu de vos pages et offrent une bonne expérience utilisateur (UX), afin de répondre aux attentes de vos visiteurs.

Profondeur de la page/du défilement
Cette mesure vous indique à quelle profondeur de la page les utilisateurs font défiler et lisent (ou écument). Plus les utilisateurs font défiler la page, plus ils consomment de contenu. Identifier où les utilisateurs arrêtent de défiler et de s’intéresser à votre contenu peut vous aider à apporter les modifications nécessaires pour optimiser davantage vos pages et stimuler les interactions. En combinant cette mesure avec le temps passé sur la page, vous pouvez vous faire une bonne idée de l’intérêt de vos pages Web.

Abandon du site
Lorsque des internautes arrivent sur votre site Web et le quittent avant d’avoir converti, il est essentiel de comprendre où vous les perdez et de chercher à savoir pourquoi cela se produit. Évaluez votre site pour déterminer sur quelles pages les internautes quittent le site. En sachant cela, vous pouvez vous attaquer aux problèmes qui provoquent le départ des internautes. Les pages présentant un taux de sortie élevé peuvent indiquer un problème d’expérience utilisateur. Il se peut que vous perdiez l’intérêt des internautes en raison de la lenteur du chargement, de liens brisés ou d’un contenu obsolète.

Visiteurs récurrents
Le nombre de visiteurs qui reviennent sur votre site est un indicateur de l’engagement des utilisateurs. Si les internautes tirent profit de leur engagement envers votre marque, ils continueront à revenir pour obtenir davantage de contenu, de ressources et pour effectuer des achats répétés. Étant donné qu’environ 70 % des consommateurs comparent les prix avant de choisir un produit à acheter, vous pouvez vous attendre à ce que plus les visiteurs reviennent sur votre site, plus ils ont de chances de devenir des clients.

SEO Agence est une agence de référencement naturel.

Optimiser son site pour l’indexation Mobile First

Avec l’index mobile-first de Google, il est d’autant plus important d’avoir un site Web adapté aux mobiles.

Il y a des choses que vous pouvez faire maintenant pour vous assurer que vous êtes bien classé dans l’index mobile-first. Nous partons du principe que vous disposez d’un site Web mobile dédié ou, mieux encore, d’un site réactif. Si ce n’est pas le cas, il serait bon d’y remédier avant de poursuivre la lecture de cet article. Google met même à votre disposition un outil vous permettant de savoir si vous vous y prenez bien.

Voici cinq excellentes tactiques que vous pouvez mettre en œuvre maintenant et qui vous assureront non seulement d’être prêt pour le mobile, mais votre site est également configuré pour maximiser les conversions et prendre une longueur d’avance sur la concurrence.

Optimisez votre site pour l’index mobile-first

Accélérez votre site

Il existe un certain nombre de tactiques sur lesquelles il faut se concentrer pour être prêt pour l’index mobile-first. Lorsqu’il s’agit de conversions et d’expérience utilisateur (UX) globale, nous vous recommandons de commencer par la vitesse de votre site, en vous concentrant spécifiquement sur le mobile.

Nous vous recommandons quatre façons d’accélérer votre site sur mobile :

AMP
Le projet AMP (Accelerated Mobile Pages) est une initiative open source visant à améliorer l’écosystème mobile. Grâce au HTML réduit utilisé par AMP, vos pages Web se chargent beaucoup plus rapidement que le HTML normal. Google met également votre contenu en cache dans son propre cache pour accélérer encore le temps de chargement. Tout cela se traduit par une expérience utilisateur beaucoup plus rapide et élégante et devrait, à son tour, conduire à une meilleure visibilité dans les résultats de recherche.

Bien que certains problèmes concernant l’affichage de l’URL aient été largement signalés (les visiteurs voient une URL Google en cache lorsqu’ils chargent une page AMP), le trafic est toujours dirigé vers votre site. Depuis, Google a mis en place une mise à jour qui permet aux utilisateurs partageant l’URL de partager le lien de l’éditeur plutôt que l’URL Google mise en cache.

Conseil : si vous gérez un site WordPress, il existe un plugin assez impressionnant qui convertira vos pages en AMP ainsi qu’en Instant Articles pour Facebook.

PWA
Les applications Web progressives (PWA) sont une alternative au passage à AMP. Leurs principaux arguments de vente sont les suivants

Fiable – se charge instantanément
Rapide – réagit rapidement aux interactions de l’utilisateur
Engageantes : elles donnent l’impression d’être une application naturelle sur un appareil avec une interface utilisateur immersive.

PWAMP
Terme introduit pour la première fois par Gary Illyes de Google au SMX Seattle, PWAMP est une combinaison d’une PWA construite sur AMP HTML, JS et CSS. Bien que les sites PWAMP ne soient pas validés comme des pages AMP, ils sont rapides comme l’éclair et offrent tous les avantages d’une PWA énumérés ci-dessus. Ils pourraient représenter l’avenir et être à surveiller. Pour en savoir plus sur PWAMP, cliquez ici.

Ne rien faire
Si votre site Web actuel, adapté aux mobiles et réactif, est performant, offre une excellente expérience utilisateur et se charge rapidement, il se peut que vous n’ayez pas grand-chose à gagner à passer à AMP ou à une autre option. Nous recommandons toujours un audit complet de votre site mobile avant de décider d’une nouvelle voie potentielle.

Gérez votre contenu pour les mobiles

Si vous utilisez actuellement un sous-domaine m. distinct pour gérer votre expérience mobile, il y a de fortes chances que vous diffusiez un contenu différent sur le bureau et sur le mobile (sinon, vous auriez pu opter pour le responsive dès le départ). Si tel est le cas, le passage à l’index mobile-first aura le plus grand impact sur vous. Vos classements actuels sont basés sur votre contenu de bureau. Si une partie de ce contenu manque sur le mobile, vous risquez de ne pas être aussi bien classé à l’avenir.

Même si vous disposez d’un site mobile réactif, il y a des modifications de conception que vous pouvez envisager afin d’optimiser votre expérience mobile pour les conversions. Voici quelques conseils à suivre pour la gestion de votre contenu sur mobile :

Utilisez les menus en accordéon et les menus déroulants de manière appropriée. Google a déjà déclaré que les sites ne seront pas sanctionnés pour avoir « caché » du contenu derrière un accordéon ou un menu déroulant. Google comprend que l’espace est limité sur les mobiles et qu’il est donc logique de ne pas tout montrer aux utilisateurs d’un seul coup. Ils ont également déclaré qu’ils exploreront tout le contenu des menus déroulants, alors utilisez-les à bon escient dans le cadre de votre conception mobile.

N’utilisez jamais Flash
Cela devrait aller de soi, mais nous voyons encore des sites qui insistent pour utiliser Flash. Apple a supprimé Flash des mobiles, et comme un pourcentage élevé d’utilisateurs de mobiles ne peuvent pas voir le contenu Flash, pourquoi continuer à l’utiliser ? Utilisez HTML5 ou Java pour ajouter ces éléments interactifs qui peuvent être très attrayants.

Réfléchissez à votre utilisation des fenêtres pop-up sur les mobiles
L’utilisation de fenêtres pop-up est tout à fait justifiée, surtout si la génération de prospects est importante pour vous. Toutefois, réfléchissez à la fréquence de leur apparition, à leur taille et à leur facilité de fermeture. Il n’y a rien de plus frustrant pour un utilisateur mobile qu’une fenêtre pop-up qui l’empêche d’accéder au contenu souhaité. Consultez cet excellent article du Whiteboard Friday qui traite de l’utilisation des fenêtres pop-up, des fenêtres modales et des interstitiels.

Tenez compte de la taille du texte, de la cible de la touche et du rembourrage.
Veillez à ce que votre site Web soit « adapté aux doigts ». Une autre frustration pour les utilisateurs de mobiles est de cliquer sur quelque chose par accident. Veillez donc à ce que la taille de vos cibles d’appui soit correcte et à ce qu’elles soient suffisamment espacées. Veillez également à ce que votre police soit au moins de 16px pour faciliter la lecture. Vous pouvez en savoir plus ici sur la conception et le développement pour l’index mobile-first.

Prenez en compte le processus de paiement sur mobile

Selon Think with Google, 85 % des clients commencent un achat sur un appareil et le terminent sur un autre (ou en magasin). Comment aller au-delà et créer un meilleur processus de paiement sur un appareil mobile ? Rationaliser votre processus de paiement, en particulier sur les appareils mobiles, est un excellent moyen d’accélérer ce processus et de réduire les obstacles à la conversion.

Voici huit tactiques clés pour rationaliser votre processus de paiement sur mobile et augmenter les conversions :

Accélérer le processus
Cela peut sembler évident, mais les modifications de la vitesse de la page recommandées ci-dessus peuvent considérablement aider les internautes à finaliser leur achat/conversion.

Réduisez le nombre d’informations requises lors du paiement
Bien que votre équipe marketing veuille collecter autant de données démographiques que possible, avez-vous vraiment besoin de la date de naissance d’un client ? Qu’en est-il de ces trois numéros de téléphone (domicile, portable, travail, etc.) ? Faites en sorte que votre formulaire de paiement soit aussi simple que possible, ce qui contribuera à accélérer le processus.

Assouplir la navigation
Nous en revenons aux recommandations ci-dessus concernant la taille du texte, les cibles de frappe et le remplissage. Pour que le processus de paiement soit aussi fluide que possible, il faut penser aux éléments sur lesquels les internautes cliqueront et qu’ils devront lire. Veillez à ce que la navigation soit très fluide et regardez les conversions augmenter.

Évitez les fenêtres pop-up
Vous êtes sur le point de conclure l’affaire. Avez-vous vraiment besoin de présenter au client une fenêtre pop-up à ce stade ? Probablement pas. S’il semble qu’il va abandonner son panier, il peut être utile d’envisager une fenêtre contextuelle pour le faire passer à la caisse, mais sinon, restez clair et sans encombrement à la caisse.

Donnez aux clients la possibilité d’enregistrer les détails pour la prochaine fois
Nous savons que les gens passent d’un appareil à l’autre, mais leur donner la possibilité d’enregistrer leur panier pour plus tard (sans avoir à s’inscrire) est un excellent moyen de faire en sorte que le panier soit vidé. Bien sûr, cela peut être géré par des cookies, ce qui est une autre option, mais indiquer clairement au client que son panier sera disponible plus tard est un bon moyen de l’inciter à revenir.

Envoyez les gens vers un autre appareil
Même s’il est formidable de voir votre taux de conversion sur mobile grimper en flèche, nous savons que les gens quittent parfois le navire et finissent leurs achats sur un autre appareil ou en magasin. Au lieu de lutter contre ce phénomène, adoptez-le et donnez aux clients la possibilité de terminer leur achat sur un ordinateur de bureau – cela pourrait être le coup de pouce dont ils ont besoin pour conclure l’affaire.

Ciblez les acheteurs en magasin
De nombreux acheteurs qui se rendent dans un magasin de briques et de mortier pour rechercher un produit utiliseront ensuite leur appareil mobile (pendant qu’ils sont en magasin) pour voir s’ils peuvent trouver une meilleure affaire ailleurs. Utilisez les notifications push pour présenter aux acheteurs des offres pendant qu’ils sont en magasin, afin qu’ils puissent soit acheter et récupérer le produit sur place, soit apporter l’offre au comptoir. Dans les deux cas, vous obtenez la conversion.

Utilisez Apple Pay ou Android Pay
À mesure que la technologie progresse, ceux qui adoptent les derniers développements prennent de l’avance. Apple Pay et Android Pay sont des options qui permettent aux utilisateurs de payer beaucoup plus facilement sur des appareils mobiles. Offrir cette option à un client peut faire la différence entre la conversion et l’abandon du panier. Si vous ne l’avez pas encore fait, assurez-vous d’étudier les possibilités offertes par Apple Pay et Android Pay.

Ne bloquez pas les CSS, JavaScript ou les images


Lorsque la conception mobile a fait son apparition, il était utile de bloquer certaines ressources, notamment les CSS, JavaScript et les images. Certains de ces éléments pouvaient souvent entraîner un chargement lent et des problèmes d’affichage, et il était plus logique de les cacher à GoogleBot sur mobile.

Aujourd’hui, cependant, le paysage a changé. Les smartphones sont dans de nombreux cas plus puissants que les ordinateurs que possèdent les utilisateurs. Ils disposent de processeurs plus rapides, de plus de mémoire et d’une plus grande capacité à traiter tout ce que nous leur envoyons.

Le GoogleBot, le smartphone de Google, peut également gérer tous ces éléments. Donc, s’ils peuvent le faire, assurez-vous de tout leur montrer. Ainsi, Google pourra classer votre contenu et le classer de manière appropriée.

Assurez-vous que vous ne cachez rien.

Penser mobile d’abord pour agir mobile d’abord

Afin d’optimiser l’index mobile-first, les entreprises devront adopter une approche mobile-first dans tout ce qu’elles font – conception, développement, UX – et se préoccuper ensuite du desktop.

Si elles ne changent pas d’état d’esprit, les entreprises continueront à concevoir et à développer des sites pour ordinateurs de bureau, puis à réfléchir à la manière dont ils seront convertis en sites mobiles. La conception et le développement de sites web réactifs ne suffisent pas. C’est une bonne pratique, mais ce n’est pas parce qu’un site est réactif qu’il est optimisé pour le mobile.

Commencez dès aujourd’hui. Lorsque vous envisagez votre prochain développement ou changement de conception, laissez le bureau derrière vous et basez toutes vos discussions sur l’expérience mobile. Afin d’adopter réellement le monde du mobile dans lequel nous nous précipitons, vous devez provoquer un changement organisationnel. Ce n’est pas facile, mais cela en vaut la peine.

SEO AGENCE est une agence conseil en SEO.

Optimiser son site pour le SEO

Apprendre à optimiser votre site Web pour le référencement et les conversions est crucial pour le succès de votre site.

Cela vous permettra de vous assurer que votre site Web travaille aussi bien qu’il le devrait.

Si vous avez un bon référencement, vous pouvez attirer plus de trafic et avoir plus d’opportunités de convertir des clients potentiels.

Et un site Web optimisé pour les conversions présente généralement de meilleures mesures, comme le temps passé sur la page et le taux de rebond, ce qui signifie que Google pourrait le classer plus haut.

Les conseils et stratégies suivants vous apprendront comment optimiser votre site Web à la fois pour le référencement et pour les conversions, afin que vous puissiez bénéficier des deux meilleurs atouts.

Qu’est-ce que le référencement ?

SEO est l’abréviation de « search engine optimization » (optimisation des moteurs de recherche). Il s’agit du processus d’augmentation du trafic de votre site Web par le biais des résultats des moteurs de recherche.

Cela permet à votre site web d’être plus facile à découvrir. Lorsque des clients potentiels recherchent des termes liés à votre marque, ils ont plus de chances de découvrir votre site Web et de devenir des clients.

Imaginons que vous ayez une entreprise de fitness. Vous proposez des conseils de régime et d’entraînement sur votre site Web.

Vous avez également un article sur la perte de poids. Grâce à de bonnes pratiques de référencement, une personne recherchant un mot clé tel que « comment perdre du poids » aura plus de chances de trouver cet article, et donc votre marque.

C’est le pouvoir du référencement.

5 raisons pour lesquelles vous devez optimiser votre site Web

Il y a de nombreuses raisons d’apprendre à optimiser les conversions et le référencement en tandem.

Vous devez d’abord savoir comment ils fonctionnent ensemble pour créer un site Web plus léger et plus productif.

Examinons cinq raisons spécifiques d’optimiser votre site immédiatement et de l’optimiser continuellement au fil du temps.

Rendez votre site Web utile pour votre public spécifique

Les spécialistes du marketing ont parfois l’impression d’être en désaccord avec Google. Le moteur de recherche ne parvient pas à classer leur meilleur contenu, par exemple, ou ils constatent une baisse considérable du trafic après une mise à jour algorithmique.

En réalité, vos objectifs et ceux de Google sont les mêmes :

fournir le meilleur contenu possible à votre public
Créer une expérience utilisateur positive sur le site Web
Donner la priorité au contenu qui offre une valeur significative
Vous vous y prenez simplement de manière différente. Google analyse des millions de sites Web, tandis que vous analysez les comportements de votre public spécifique.

Google utilise plus de 200 signaux de classement pour décider quels éléments de contenu apparaissent sur la première page des résultats du moteur de recherche. L’algorithme accorde une attention particulière aux signes indiquant qu’une page Web donnée fournira aux chercheurs les informations qu’ils recherchent.

Lorsque vous vous concentrez sur le référencement, vous choisissez des mots-clés primaires et sémantiques latents liés à l’intention de recherche. Vous écrivez du contenu que les gens aiment lire et veillez à fournir des méta-informations pour aider Google à mieux comprendre le texte.

Si vous optimisez votre site Web pour les conversions, vous vous efforcez de guider les visiteurs vers un objectif spécifique, qu’il s’agisse de rejoindre votre liste d’adresses électroniques ou d’acheter l’un de vos produits. Tout comme Google, vous voulez donner à votre public exactement ce que ces consommateurs veulent.

Savoir comment optimiser votre site Web pour le référencement et les conversions simultanément favorise ces deux objectifs et crée une meilleure relation entre votre site et les moteurs de recherche.

Augmentez votre trafic organique

Une entreprise moyenne consacre environ 1 % de ses revenus totaux à la publicité. Si votre entreprise génère un million de dollars par an, vous pouvez dépenser 10 000 dollars en publicité.

Bien que ce pourcentage puisse sembler faible, il s’additionne. Certains secteurs, comme le commerce de détail, dépensent beaucoup plus en publicité.

Attirer du trafic organique grâce au référencement, en revanche, est gratuit. Vous devez payer pour développer et promouvoir le contenu, mais c’est loin d’être aussi cher que le paiement au clic.

Lorsque vous comparez le taux de fermeture entre les chercheurs qui arrivent sur votre site par le biais de la recherche organique et ceux qui viennent par le biais des annonces payantes, les résultats sont illustratifs. Le taux de fermeture de la recherche organique est de près de 15 %, tandis que celui de la recherche payante est inférieur à 2 %.

Investissez votre temps et, si nécessaire, votre argent dans la croissance de votre trafic organique. Cela prendra peut-être plus de temps, mais les résultats seront plus durables et entraîneront davantage de conversions.

Tirez parti du trafic existant

Lorsque les gens visitent votre site Web, vous ne voulez pas qu’ils fassent un tour et partent. Au contraire, vous voulez faire une impression durable et les encourager à revenir.

Pour savoir comment optimiser votre site Web pour les conversions, vous devez comprendre l’expérience utilisateur. Déterminez comment les visiteurs naviguent sur votre site, s’ils font défiler la page et à quelle fréquence ils cliquent sur vos appels à l’action (AAC).

Si une personne s’inscrit à votre liste de diffusion, vous pouvez la contacter ultérieurement pour lui proposer des offres, des incitations, etc. Vous pouvez également encourager les visiteurs à vous suivre sur les réseaux sociaux, à visiter vos pages produits et à lire vos articles de blog.

Capitaliser sur le trafic existant permet d’améliorer votre taux de conversion car un pourcentage plus élevé de votre trafic organique se convertira. Vous savez à quelle offre votre public répondra et comment la lui présenter de manière attrayante.

Forcez votre site Web à travailler davantage

N’importe qui peut créer un site Web – même un beau site – mais bien moins nombreux sont ceux qui peuvent créer un site Web qui génère des conversions de manière fiable. Après tout, le taux de conversion moyen, tous secteurs confondus, est inférieur à 2,5 %.

Vous voulez que votre public convertisse à des taux beaucoup plus élevés. Pour ce faire, vous devez étudier de près votre public et lui donner ce dont il a besoin et ce qu’il attend.

Si vous avez effectué les recherches et appliqué les données à votre site, vous pouvez vous attendre à un bond des taux de conversion. Les personnes qui visitent votre site trouvent rapidement ce dont elles ont besoin et apprécient votre marque pour l’avoir fourni. La fidélité à la marque en résulte.

Le référencement passe toujours en premier, cependant. Sans trafic, il ne peut y avoir de conversions. Créez un site avec un contenu précieux et accrocheur et de nombreuses possibilités de conversion pour les visiteurs.

Donnez à votre public ce qu’il veut et attend

Imaginez ce scénario :

Vous avez un site de commerce électronique qui vend des chaussures. Un client a besoin d’une nouvelle paire de chaussures de course et effectue une recherche sur Google pour trouver les meilleures chaussures pour coureurs. Vous avez écrit un long article de blog approfondi sur le choix des chaussures de course, avec des recommandations de marques et des informations pour différents types de coureurs.

Le visiteur lit l’article. À la fin, vous avez un aimant de plomb qui offre un tableau gratuit des tailles et des coupes pour les coureurs. Tout ce que le visiteur doit faire, c’est s’inscrire sur votre liste de diffusion.

Vous envoyez immédiatement l’aimant au visiteur. Quelques jours plus tard, vous envoyez un code de réduction pour votre boutique en ligne, accompagné d’images de chaussures de course. Le client se rend compte que vous avez ce qui répond à ses besoins, et la réduction incite à une vente immédiate.

Comme vous pouvez le constater, le référencement et l’optimisation du taux de conversion fonctionnent main dans la main. Si vous répondez aux attentes de votre public et l’aidez à trouver ce qu’il veut, vous vous assurez un client.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez l’Agence SEO Lille pour échanger.

Réussir son SEO Local

L’internet s’étend sur toute la planète, ce qui signifie que vous pouvez acheter des produits dans d’autres pays, communiquer avec des personnes et des entreprises à l’étranger et même travailler dans un pays complètement différent de celui dans lequel vous êtes employé.

Parfois, une entreprise n’a pas besoin ou ne veut pas cibler des consommateurs si éloignés. Il se peut que la zone locale et les villes environnantes soient bien plus importantes. Considérez les cas suivants : Les agents immobiliers, les entreprises de livraison de pizzas et les avocats – ces entreprises s’intéresseront au marché local, et non mondial. Alors qu’un cabinet d’avocats peut exercer ses activités à l’échelle internationale, un avocat ordinaire réalise probablement l’essentiel de son activité au niveau local.

C’est pourquoi certains types d’entreprises ont besoin d’un référencement local. Mais, qu’est-ce que le référencement local et comment démarrer une campagne qui améliore le vôtre pour plus d’affaires ?

Qu’est-ce que le référencement local ?

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) consiste à ce qu’un analyste ou un expert effectue un audit de votre site Web et améliore divers aspects afin de le rendre plus visible sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Cela signifie améliorer le contenu, les temps de chargement, les problèmes de sécurité et plusieurs autres améliorations et changements. Il peut s’agir de modifier de nombreuses zones différentes du site Web ou de quelques changements simples. Ils peuvent également donner des conseils sur une campagne de marketing numérique pour aider à renforcer la visibilité.

Le référencement local est identique au précédent, mais il met l’accent sur le ciblage de la région immédiate. Cela signifie qu’ils examineront le contenu qui engage et intéresse le marché local, en travaillant pour obtenir des liens retour des autorités locales et en développant la notoriété de la marque dans votre ville ou votre état.

Comment améliorer votre visibilité locale
Vous pouvez le faire vous-même si vous avez des connaissances suffisantes en matière de référencement ou faire appel à une agence ou à un expert ayant de l’expérience dans les campagnes de référencement. La première chose à faire est de réaliser un audit. Vous voudrez vérifier la visibilité de votre nom, adresse et numéro de téléphone (NAP) sur les résultats de recherche et sur votre site web. Ensuite, vous devez commencer à examiner d’autres domaines tels que les mots-clés, la création d’un compte Google My Business (GMB) et le contenu qui génère des liens retour.

Créez d’abord un compte Google My Business
Avant d’analyser votre site Web, créez un compte GMB auprès de Google. Ensuite, vous devrez vérifier la propriété de votre entreprise. Désormais, lorsque vous apporterez des modifications à votre compte GMB, celles-ci se répercuteront sur votre profil d’entreprise dans les recherches Google. Cela vous aidera également à vous afficher plus efficacement sur Google Maps.

Effectuez une recherche par mot-clé
Il existe de nombreux outils en ligne, dont le planificateur de mots-clés de Google, qui vous permettent de voir quels mots-clés sont pertinents pour diverses recherches dans une zone locale. Utilisez ces outils pour savoir quels mots clés vous devriez utiliser sur votre site Web et dans votre contenu. La recherche de mots-clés est inestimable pour voir quels mots fonctionnent et lesquels ne fonctionnent pas.

Optimisez votre site Web et son contenu
Une fois que vous savez quels mots-clés fonctionnent localement, vous devez les inclure dans le contenu. Pour que cela fonctionne, ils doivent être inclus naturellement. Le bourrage de mots-clés consiste à insérer des mots dans le contenu dans le but précis de faire grimper un site dans les classements, mais cela peut avoir des effets néfastes. Rédigez votre contenu comme si vous vous adressiez à un être humain, afin que les mots-clés soient utilisés là où ils s’intègrent naturellement.

Ensuite, vous devez examiner les titres et les métabalises. Veillez à ce que les titres des pages comportent le nom de votre ville et de votre État, ainsi que des mots clés pertinents. Cela permettra au site d’être trouvé plus facilement par les moteurs de recherche. Au lieu d’enregistrer un titre de page comme « Services », intitulez-le « Services juridiques à Tampa Bay, Floride ».

Les URL doivent également être optimisées. Lorsque vous enregistrez des pages Web, donnez-leur des noms appropriés et pertinents pour les rendre plus visibles.

Créez du contenu pour votre site Web

Le contenu doit être frais, pertinent et attrayant. La création d’un contenu de qualité pour votre site Web est l’un des aspects les plus importants du référencement. Vous savez que vous devez ajouter des mots clés correctement pour apparaître dans les résultats de recherche organique, mais il y a d’autres considérations. Le contenu doit idéalement être long, mais il doit aussi susciter l’intérêt du visiteur et être pertinent. Vous voudrez inclure des liens vers vos blogs précédents et espérez également obtenir des liens retour vers d’autres sites Web locaux.

Si votre entreprise cible plusieurs villes ou régions, créez des pages pour chaque service et chaque région afin qu’elles apparaissent dans les recherches effectuées dans les différentes régions. Vous pouvez également vous aider en incluant des points de repère locaux et des références à votre entreprise, comme « Nous sommes situés à trois pâtés de maisons de X point de repère ». Cela vous aidera lorsque les utilisateurs effectueront des recherches pertinentes.

Vous devrez également tenir compte des images, des vidéos et de la rédaction de contenu pour d’autres sites Web.

Utilisez des images visuelles et des vidéos
La vidéo devient un moyen de plus en plus important d’attirer l’attention du public. Les sites Web qui utilisent la vidéo augmentent leurs revenus plus rapidement que ceux qui n’en ont pas. Si vous gérez une entreprise immobilière, vous pouvez montrer des vidéos de propriétés locales pour susciter l’intérêt. Les visites virtuelles sont également essentielles dans certaines régions en raison du COVID-19 et des fermetures.

Là encore, l’utilisation des images et des vidéos doit être pertinente et elles doivent être optimisées. Choisissez des noms de fichiers qui peuvent être repérés lors des recherches et ajoutez-y des balises et du texte. Veillez à ce qu’ils soient de haute qualité, mais aussi à ce qu’ils se chargent rapidement. Pour les vidéos, pensez à ajouter une transcription comprenant des informations locales qui peuvent être relevées par les recherches Google.

Rédigez du contenu pour les autres et devenez une autorité locale
En rédigeant des articles pertinents pour d’autres personnes, vous contribuerez à créer des liens retour vers votre site Web. Vous commencerez également à établir une relation de confiance avec votre région en devenant plus visible et en écrivant avec autorité sur des sujets que vous comprenez. Cela créera une notoriété de marque et vous rendra plus visible sur Internet dans les recherches locales.

Incluez des pages spécifiques à votre région
Si Google Maps n’apparaît pas sur votre site Web, changez cela dès maintenant. Ajoutez une page « À propos » et une page « Contact » contenant des informations locales telles que vos heures d’ouverture, votre téléphone, votre nom et votre adresse. Rédigez du contenu destiné spécifiquement à la région – il peut s’agir de promotions ou de détails sur le parrainage.

Avis et témoignages
Bien que vous ne puissiez pas forcer les gens à rédiger des avis, vous pouvez demander à vos clients de le faire en incluant un lien pour « rédiger un avis » sur votre site web, dans les messages et les e-mails ou sur les médias sociaux.

Les évaluations de Yelp et de Google apparaîtront dans les SERPs et vous donneront une plus grande visibilité. De plus, un grand nombre d’avis positifs vous aidera à développer votre activité. La plupart des gens lisent les avis en ligne avant de choisir une entreprise.

Prévoyez également une page ou un espace sur votre site web pour les témoignages. Les recommandations locales et le bouche-à-oreille sont plus importants pour beaucoup de gens qu’un bon argumentaire de vente.

Utilisez les médias sociaux
N’ignorez pas les pages Facebook ou les autres médias sociaux dans votre campagne de référencement local. Les pages Facebook peuvent apparaître dans les recherches Google, et elles constituent un moyen inestimable d’interagir avec votre public local. Vous pouvez répondre rapidement aux questions et ajouter des messages courts contenant des promotions et des publicités. Vous pouvez également mettre des liens vers des pages de vente ou votre blog pour générer du trafic, et écrire sur les événements locaux auxquels votre entreprise participe.

SEO Agence est une agence de référencement à Lille.

Le bon ciblage sur Facebook

Savoir bien utiliser Facebook

Comment déterminez-vous quels publics ont le plus de sens pour votre marque? Pour vous aider à parcourir tous les choix, cet article résume les types de ciblage que vous pouvez créer dans la section Audiences. 1. Reciblage du site Web Le reciblage de sites Web est probablement l’option la plus familière. Comme point de départ pour toute stratégie publicitaire Facebook, vous devez installer le pixel de suivi sur votre site Web et configurer des audiences de reciblage de base.

Mais pensez au-delà du simple ciblage de tous ceux qui visitent votre site et segmentez les audiences en fonction des pages qu’ils ont consultées. Par exemple, vous pouvez cibler les utilisateurs en fonction de catégories spécifiques de services qui les intéressent. Facebook vous permet également de cibler les personnes qui passent le plus de temps sur votre site (top 5%, 10% ou 25%). Cette fonctionnalité peut vous aider à restreindre vos listes à ceux qui ont été les plus intéressés par la navigation dans les listes de produits ou la lecture d’articles de blog. N’oubliez pas non plus d’utiliser le reciblage pour les exclusions. Vous pouvez créer des audiences pour les personnes qui accèdent aux pages de remerciement après avoir soumis des formulaires et effectué des achats, en excluant ces personnes afin qu’elles ne continuent pas à voir des s. 2. Reciblage de la vue vidéo Combiné à une création vidéo solide, le reciblage de la vue vidéo offre un excellent moyen de segmenter ceux qui ont une intention plus élevée à partir du ciblage en haut de l’entonnoir. Vous pouvez choisir de recibler les personnes qui ont visionné des vidéos spécifiques, ainsi que de réduire les listes en fonction du temps passé ou du pourcentage de visionnage. Montrer aux observateurs les plus engagés une annonce axée sur la génération de leads ou l’achat peut aider à améliorer les taux de conversion en identifiant d’abord ceux qui s’intéressent le plus à votre marque. 3. Reciblage des formulaires de prospects Si vous diffusez des s de plomb sur Facebook, seo vous pouvez créer des audiences pour les personnes qui interagissent avec les formulaires afin de les recibler plus tard. Vous pouvez choisir les formulaires spécifiques à inclure et les définitions d’audience sont les suivantes: Toutes les personnes qui ont ouvert des formulaires. Les gens qui ont ouvert et qui ne se sont pas soumis. Les gens qui ont ouvert et soumis. Vous pouvez segmenter les personnes qui ont ouvert et ne se sont pas soumises en tant que prospects qui ont pris en compte votre offre. Les émetteurs de formulaires peuvent être exclus afin que vous ne continuiez pas à les atteindre, et vous pouvez également continuer à cibler ces personnes avec des offres d’entonnoir de conversion moins élevées. 4. Ciblage par liste de clients Vous pouvez télécharger une liste d’individus pour faire correspondre leurs informations aux profils existants pour le ciblage, ou synchroniser une liste avec un CRM compatible. Tant que ces personnes ont choisi de recevoir des messages marketing de votre marque, cette liste peut inclure n’importe quoi, des abonnés à la newsletter aux prospects de votre CRM. Le ciblage par liste de clients peut être parfait pour afficher des offres aux personnes qui font partie de votre entonnoir de vente mais qui ne sont pas encore converties en vente finale.

Vous pouvez également utiliser des listes pour les exclusions, par exemple pour vous assurer que vous ne ciblez pas les clients actuels dans les campagnes. 5. Engagement de la page Facebook Les audiences basées sur l’engagement vous permettent de cibler toute personne ayant interagi avec votre page Facebook. Cette option peut être un moyen idéal pour toucher ceux qui n’ont pas visité votre site Web mais qui ont manifesté de l’intérêt pour votre marque, par exemple en aimant une photo de l’un de vos produits. Les options d’audience comprennent: Quiconque a visité votre page. Les personnes qui ont interagi avec un message ou une annonce. Les personnes qui ont cliqué sur un bouton d’appel à l’action. Les personnes qui ont envoyé un message sur votre page. Les personnes qui ont enregistré votre page ou n’importe quel message. 6. Engagement sur Instagram N’oubliez pas Instagram! Vous pouvez également cibler ceux qui ont interagi avec votre profil d’entreprise Instagram, en les atteignant sur Facebook ou Instagram. Les options ici incluent: Les personnes qui ont interagi avec un message ou une annonce. Les personnes qui ont envoyé un message à votre profil d’entreprise. Les personnes qui ont enregistré un message ou une annonce.

7. Activité de l’application Les marques qui ont une application au sein de la plate-forme Facebook peuvent recibler les personnes qui ont interagi avec elle. Cette option peut être particulièrement bénéfique pour les jeux pour continuer à attirer les joueurs. Les options ici incluent: Utilisateurs les plus actifs (Top 5%, 10% ou 25%). Utilisateurs par montant d’achat (Top 5%, 10% ou 25%). Utilisateurs par segment. 8. Activité hors ligne Si vous avez configuré le suivi des événements hors ligne pour Facebook, vous pouvez recibler les personnes en fonction des actions qu’elles entreprennent. Les événements hors ligne peuvent inclure des achats physiques en magasin qui peuvent être liés à des utilisateurs spécifiques, des appels téléphoniques ou des données de prospects qualifiés provenant de personnes qui ont été examinées par votre personnel de vente.

9. Engagement de l’événement Si vous avez promu tout type d’événement sur votre page Facebook (événements physiques ou virtuels), vous pouvez créer des audiences en fonction de leur interaction avec la page de l’événement. Ce type de ciblage peut être puissant pour informer les participants précédents d’un autre cycle d’un événement récurrent ou pour promouvoir des produits auprès des personnes qui ont assisté à un événement pertinent. Vous pouvez également continuer à cibler les personnes qui ont consulté une page d’événement et n’ont pas encore indiqué leur intention de venir. Les options comprennent: Les gens qui ont répondu Going. Les gens qui ont répondu Intéressé. Les gens qui se sont engagés. Les personnes qui ont acheté des billets. Les personnes qui avaient l’intention d’acheter des billets (abandons de panier). 10. Engagement d’expérience instantanée Une expérience instantanée est une plein écran qui peut incorporer des images, des vidéos et des copies, avec des options permettant à l’utilisateur d’interagir et de faire défiler la création. Vous pouvez recibler les personnes qui se sont engagées avec des expériences instantanées sur Facebook ou Instagram. Les options comprennent: Les personnes qui ont cliqué sur des liens.

11. Shopping Les audiences d’achat vous permettent de recibler toute personne qui interagit avec votre boutique Facebook et Instagram. Vous pouvez cibler les personnes qui ont consulté des produits, ajouté des produits à leur panier ou acheté des produits. Vous pouvez également créer des audiences d’abandon de panier en ciblant les personnes qui ont ajouté des produits tout en excluant les achats. 12. Marché Si vous avez des produits répertoriés sur Facebook Marketplace, vous pouvez recibler les personnes qui ont consulté ou envoyé des messages sur les produits. Cette tactique peut aider les internautes à accéder directement à votre site Web s’ils ont trouvé vos annonces sur Marketplace. 13. Audiences similaires Bien que les audiences similaires méritent un contenu suffisant pour leur propre article, notez que vous pouvez créer des audiences similaires basées sur l’un des types d’audience ci-dessus. Facebook utilisera sa richesse d’informations démographiques pour trouver des utilisateurs présentant des caractéristiques similaires à celles de votre audience actuelle. Par exemple, vous pouvez créer un sosie en fonction de votre liste de clients actuelle, ou de ceux qui ont effectué une action d’achat, pour localiser d’autres utilisateurs ayant des caractéristiques similaires. Notez que vous pouvez également choisir des pourcentages de taille d’audience.

Un sosie de 1% sera le plus similaire à l’audience d’origine, tandis que des pourcentages plus élevés ajouteront plus d’individus mais seront également plus larges dans le ciblage. Commencez à cibler! Espérons que cet article vous a donné de nouvelles idées d’audience que vous pouvez tester dans vos campagnes. Prenez le temps de passer en revue les options d’audience des comptes que vous gérez, de décider lesquels sont les plus pertinents pour la marque et ceux que vous pouvez commencer à cibler.

Comment obtenir des liens

Il existe de nombreuses façons d’obtenir une sensibilisation, mais il existe encore plus de façons de la foutre en l’air. Nous voulons donc couvrir toutes nos bases, vous donner tous les outils dont vous avez besoin aujourd’hui pour avoir un taux de réussite plus élevé à l’avenir.

Donc, certaines des choses à faire:

Soit bref. Nous recevons tellement de courriels chaque jour. Vous le savez aussi bien que moi. Soyez concis. Omettez les mots inutiles. Arriver au point. Laisse moi être clair. Votre premier objectif de sensibilisation devrait simplement être simplement d’obtenir une réponse et de commencer à créer un sentiment de relation. C’est ça. Vous ne demandez pas un lien hors de la porte. Nous allons entrer dans cela. Encore une fois, c’est tout ce que nous essayons de faire est de mettre le pied dans la porte. Alors soyez bref.
Personnaliser. Montrez que vous vous souciez et que vous avez fait des devoirs, vous y avez fait des efforts.
Offrez de la valeur. Donc, une façon d’attirer l’attention de quelqu’un est de lui apporter de la valeur, de l’aider d’une manière, d’une forme ou d’une autre. Cela pourrait prendre la forme d’être pertinent, en leur fournissant des informations sur les données, géo-spécifiques, uniques, les aidant avec quelque chose sur leur site Web que vous avez remarqué. Il existe toutes sortes de tactiques.
Créer de la curiosité est une autre bonne chose. Il y a une raison pour laquelle « Quick? » La ligne d’objet fonctionne plutôt bien pour les constructeurs de liens.
Dans Garrett French et le nouveau « The Ultimate Guide to Link Building » de feu Eric Ward, ils ont une section intéressante sur la façon dont la psychologie de demander une petite faveur conduit cette autre personne à penser plus affectueusement à vous et peut-être à faire confiance toi plus. Bien que nous n’essayons pas du tout d’être manipulateurs, nous essayons de contribuer au succès de votre site Web. Nous essayons de vous aider à jouer un rôle plus important dans la détermination du succès des liens. Dans l’ensemble, cela devrait être une situation gagnant-gagnant.
Vous devriez vraiment apporter de la valeur, aider et créer une relation honnête avec quelqu’un d’autre. Je pense toujours que c’est une bonne chose. Encore une fois, établissez la relation.
Épelez bien leur nom, pour l’amour de Roger. C’est probablement ma plus grosse bête noire. Il n’y a aucune excuse ces jours-ci. Vous absolument doivent bien faire les choses. Épelez juste leur nom correctement. Sinon, ça va être difficile.
La preuve sociale est également un très bon moyen d’attirer l’attention de quelqu’un. Prouvez donc que vous courez dans le même cercle, que vous connaissez tous les deux untel, ou que vous avez tous les deux parlé ou assisté à cette conférence. Créez une connexion mutuelle.
Avoir une signature de courrier électronique professionnelle. C’est assez facile à mettre en place et établit que vous êtes une vraie personne. Vous n’êtes pas un spammeur faisant cela en général. Quelqu’un est derrière l’effort ici.
Vérifiez vos e-mails à trois reprises. Une excellente tactique – je ne vais pas le dire parce que je ne me souviens pas très bien qui a dit cela – est d’attendre au moins 30 minutes avant d’envoyer l’e-mail que vous avez créé. Donnez-lui simplement 30 minutes. Vérifiez-le trois fois. Assurez-vous qu’il n’y a pas de fautes d’orthographe. Alors vous êtes prêt à partir.
Gardez une trace de vos efforts. Vraiment, vraiment important. Sachez la date à laquelle vous avez envoyé des courriels de sensibilisation, à qui il s’agissait, si la réponse est revenue, ce que c’était, avez-vous fait un suivre. Ce sont toutes des choses que vous devriez vraiment surveiller de près.
Les suivis sont tellement importants. Souvent, même dans une vie de courrier électronique ordinaire, un suivi est nécessaire. Il est toujours bon de mentionner potentiellement d’autres « grands noms » ou médias ou tout ce que vous avez créé dans votre action de sensibilisation. Vous pouvez laisser tomber certains noms. Je vous dis de nommer drop. Cela semble si triste. Ce n’est pas ce que je veux dire. Pas ce que je veux dire, mais vous comprenez ce que je veux dire.
Vous prouvez donc de la valeur. Vous prouvez qu’il y a un désir derrière cette simple demande ou une idée ou quoi que ce soit. J’espère donc que cela brosse un peu une image des choses que vous voulez bien faire.

Seo Agence est une agence seo à Lille

Les liens et le SEO

Un lien ou un hyperlien est un objet cliquable sur une page Web qui mène d’une page à une autre. Les liens peuvent apparaître visiblement sous forme de texte, d’images ou de boutons. Et les liens sont très importants pour un bon classement dans Google.

Les types de liens

Nous pouvons classer les liens en fonction de la destination du lien, qu’il mène les utilisateurs vers une autre page du même site ou vers un site Web différent.

Les liens internes sont des liens entre les pages de votre propre site Web.

Les moteurs de recherche déterminent cela en regardant le nom de domaine; si les liens d’une page renvoient à d’autres pages du même domaine, ils sont considérés comme des liens internes.

Si, pour une raison quelconque, votre site Web a été conçu pour avoir plus d’un domaine, les moteurs de recherche le verront comme un lien externe.

Les liens entrants sont des liens provenant d’autres sites Web ou d’un nom de domaine différent.

Les liens sortants sont les liens sur votre site Web qui renvoient à des sites Web avec un nom de domaine différent.

Focus sur les liens entrants: des liens naturels à partir de pages de haute qualité pour de meilleurs avantages de référencement

Parmi les trois types de liens, les liens entrants sont ceux qui présentent le plus grand avantage pour le référencement, mais ils sont également les plus difficiles à obtenir.

Les pages de haute qualité sont comme des amis auxquels vous vous adressez pour obtenir des conseils: elles sont dignes de confiance, crédibles et ont une certaine autorité sur le sujet.

Chaque fois qu’une page Web est liée à une autre page Web, le créateur du contenu qui a utilisé le lien l’a fait pour une raison.

Souvent, ils aiment la page vers laquelle ils sont liés, car elle contient des informations qui prennent en charge ou s’appuient sur les informations de la première page.

D’un autre côté, certains auteurs créent des liens vers des pages pour la raison opposée; ils peuvent créer un lien vers une page qu’ils souhaitent critiquer ou avec laquelle ils ne sont pas d’accord.

Cependant, ces deux liens sont bons pour la page à laquelle le lien est lié. Que le contenu soit aimé ou méprisé, il a provoqué une forte réaction, ce qui indique un contenu de qualité.

Si le contenu d’une page fait parler quelqu’un, cela indique l’autorité, la crédibilité et / ou la fiabilité. Ainsi, les liens sur les pages sont comme des votes de confiance, de crédibilité et d’autorité.

Plus une page reçoit de liens, plus elle obtient de votes, ce qui peut améliorer son classement.

Cependant, la quantité de liens qu’une page obtient n’est pas tout ce qui compte.

Google évalue également la qualité des liens.

Personne n’aime les faux amis
Parfois, vous identifiez immédiatement de fausses personnes. D’autres fois, ce n’est pas si facile.

Il en va de même lorsque Google consulte des pages Web. Les liens qui semblent être des votes de confiance peuvent facilement être simulés en utilisant des éléments tels que:

Forums en ligne.
Commentaires du blog.
Livres d’or.
Wikis.
Profils de médias sociaux.
Annuaires d’articles.
Sites de questions-réponses.
Référencement social.
Ce sont des liens artificiels.

Parfois, Google identifie tout de suite que les liens sont faux, mais pas toujours. Google peut mettre un certain temps à identifier les liens artificiels.

Ces liens artificiels ont des conséquences négatives sur les pages.

Le classement de ces pages avec des liens artificiels peut être affecté par divers facteurs de classement surveillant la qualité des liens, ainsi que par les mises à jour d’algorithmes ou même par des actions manuelles de Google.

Afin d’avoir de bons liens naturels, un site a besoin d’un contenu de qualité qui soit digne de confiance, crédible et faisant autorité.

Cela permet aux pages d’obtenir des liens naturels de qualité à partir d’autres sites Web, ce qui facilitera leur classement.

Les liens entrants sont toujours importants même après la mise à jour de Google Penguin

Au cours de la dernière décennie, Google a mis en œuvre une série de mises à jour d’algorithmes importantes. L’une de ces mises à jour importantes était Penguin.

La mise à jour de Google Penguin est désormais devenue un élément essentiel de l’algorithme de base.

La mise à jour Penguin permet à Google d’évaluer plus efficacement la qualité des liens.

Juste après cette mise à jour, certains professionnels du référencement ont d’abord eu l’impression que les liens n’avaient plus d’importance; Cependant, ce n’est pas le cas.

Les liens sont importants dans le classement et indiquent toujours les mêmes valeurs qu’auparavant.

Les liens reflètent la qualité du contenu d’une page tant qu’il s’agit de liens naturels.

La mise à jour Penguin a permis à Google d’identifier plus facilement les liens artificiels.

Les liens ont toujours été des facteurs de classement importants; cependant, les méthodes d’obtention des liens ont évolué, surtout après la La mise à jour de Penguin est arrivée.

internet

— SEO AGENCE est une agence de netlinking à Lille.

Comment rédiger un contenu SEO

Si vous êtes relativement nouveau dans le monde du marketing de recherche, vous avez peut-être entendu le terme «contenu SEO» utilisé dans les réunions marketing.

Ce guide du débutant est conçu pour répondre à trois questions:

Qu’est-ce que le «contenu SEO»?
Quels types de contenu SEO existe-t-il?
Quelle est ma stratégie de contenu SEO?

Si vous avez des questions sur les stratégies de création de contenu SEO auxquelles je ne réponds pas ici, faites-le moi savoir dans les commentaires et j’y répondrai ici ou dans un prochain article de blog. De plus, si vous recherchez des conseils de référencement spécifiques au COVID-19, consultez notre article 13 Stratégies de référencement pour les PME pendant COVID-19.

Commençons!

Qu’est-ce que le contenu SEO?

Pour comprendre ce que les spécialistes du marketing entendent par contenu SEO, il est utile de décomposer l’expression en ses composants:

Le «référencement» fait référence à l’optimisation des moteurs de recherche, ou au processus d’optimisation d’un site Web afin que les gens puissent le trouver facilement via des moteurs de recherche comme Google.
Par «contenu», nous entendons toute information qui vit sur le Web et qui peut être consommée sur le Web (plus d’informations sur les différents types de contenu ci-dessous).
Donc, en mettant ces deux concepts ensemble: le contenu SEO est tout contenu créé dans le but d’attirer le trafic des moteurs de recherche.

Je ne vais pas vous dire tout ce que vous devez savoir sur l’optimisation de votre contenu pour les moteurs de recherche ici; c’est un tout autre guide. Mais voici un rappel rapide de ce que vous devrez faire pour optimiser le référencement de votre contenu Web:

Recherche de mots clés: si vous souhaitez générer du trafic via la recherche, il est préférable d’effectuer une recherche par mots clés avant de commencer à rédiger. De cette façon, vous pouvez vous concentrer sur les mots-clés pour lesquels un certain volume de recherche existe déjà – en d’autres termes, écrire vers des sujets (ou trouver des niches de mots-clés!) Sur lesquels les gens recherchent déjà des informations.
Optimisation des mots clés: sachez où et comment utiliser des mots clés dans votre contenu pour une recherche maximale. (SEOMoz propose un excellent guide sur l’optimisation sur la page.)
Organisation du contenu: le contenu de votre site doit être organisé de manière logique. Ce n’est pas seulement bon pour le référencement, cela aide également les visiteurs de votre site à trouver facilement d’autres contenus connexes. (Plus ils restent sur votre site, mieux c’est.)
Promotion de contenu: augmentez la visibilité du nouveau contenu que vous créez en le partageant sur les réseaux sociaux et en créant des liens vers votre contenu (à la fois en interne et à partir de sites externes).
Un mot rapide sur les intentions
Il est important de garder à l’esprit que si le trafic des moteurs de recherche est votre seul objectif, vos résultats en souffriront probablement. Afin de plaire à la fois aux moteurs de recherche (qui vous récompenseront avec un classement élevé au fil du temps) et aux clients potentiels et aux visiteurs de retour, vous devez offrir une valeur au-delà de l’optimisation des moteurs de recherche. En d’autres termes, ne produisez pas de contenu «léger» qui se classe et génère des clics, mais n’apporte aucune valeur supplémentaire à l’utilisateur du moteur de recherche. Les sites qui font la promotion d’un contenu «léger» et de faible valeur risquent d’être pénalisés par Google; ils ont également tendance à avoir des taux de rebond élevés et des taux de conversion faibles.

Types de contenu SEO

Le contenu SEO peut inclure l’un des éléments suivants:

Pages de produits – Ce sont le pain et le beurre de tout site de commerce électronique de détail. Une bonne page produit peut servir à la fois de contenu SEO et de page de destination PPC.

Articles de blog – Un blog est l’un des moyens les plus simples de créer un flux régulier de contenu SEO efficace. En général, les articles de blog sont plus attrayants et plus susceptibles d’attirer des liens que les pages de produits, ils peuvent donc être un excellent moyen de créer une certaine autorité pour votre site. (Gardez à l’esprit que les blogs sont très flexibles et que vous pouvez les utiliser pour héberger l’un des types de contenu ci-dessous dans cette liste.)

Articles – Pensez à un article de presse, à une interview ou à un article de fond. C’est le principal type de contenu que vous trouverez sur la plupart des sites Web de type journal ou magazine.

Listes – Une liste n’est en réalité qu’une sorte d’article, mais l’encadrer sous forme de liste (comme «10 façons de réduire votre facture énergétique» ou «101 choses que je déteste à propos de Google») facilite la numérisation. Ces types de titres semblent également être plus cliquables lorsqu’ils sont trouvés dans les résultats de recherche ou dans les flux de médias sociaux.

Guides – Un guide est un contenu plus long qui explique en détail comment faire quelque chose. (Les guides sont souvent répartis sur plusieurs pages Web, bien que ce soit une bonne pratique pour permettre aux utilisateurs d’afficher un long contenu sur une seule page s’ils le souhaitent.) Vous pouvez publier un guide complet sur votre site Web, ou vous pouvez publier un résumé ou un extrait , obligeant les visiteurs à remplir un formulaire d’inscription pour lire le guide complet. Cela peut être un bon moyen de générer des prospects, mais gardez à l’esprit que la création d’un mur d’enregistrement réduira probablement la quantité de trafic SEO que vous pouvez générer vers ce guide.

Infographies – Les infographies, ou les images grand format qui contiennent beaucoup de données (souvent sous forme de graphiques ou de graphiques) sur un seul sujet, peuvent accumuler beaucoup de pages vues et de liens. Cependant, étant donné qu’une grande partie du contenu est intégrée à l’image et n’est donc pas lisible sous forme de texte par les moteurs de recherche, il est important d’optimiser soigneusement le reste de la page. Vous pouvez utiliser l’un de ces cinq modèles d’infographie gratuits pour commencer.

Diaporamas – Un diaporama est un moyen d’afficher une série d’images associées. Parfois, les images sont plus importantes que le texte – disons que vous essayez de montrer ce que toutes les stars portaient aux Oscars. Là encore, le référencement de votre titre, légendes, noms de fichiers image, etc. est important car il y a moins à «lire» pour les moteurs de recherche.

Glossaires – Je jure que plus de gens utilisent Google pour rechercher des termes qu’ils n’utilisent un dictionnaire. (Savez-vous même où se trouve votre dictionnaire?) Si vous travaillez dans un secteur spécialisé, un glossaire bien intégré peut être un bon moyen de capturer du trafic de recherche. Pensez aux termes de cuisine, aux termes médicaux, aux termes de mode, aux termes architecturaux…

Répertoires – Un annuaire est une taxonomie utile de liens vers des sites ou des ressources autour d’un sujet donné. Par exemple, un blog sur les parfums peut créer un répertoire d’endroits où acheter des parfums, des grands magasins aux magasins indépendants à travers le pays.
Ce ne sont là que quelques-uns des types de base de contenu SEO, mais ne laissez pas cette liste vous limiter – les possibilités sont pratiquement infinies.

Comment développer une stratégie de contenu SEO

Si vous produisez du contenu de manière aléatoire, en espérant et en priant pour que certains d’entre eux finissent par se classer, il est temps de s’attarder et de vous engager dans une stratégie de contenu SEO plus méthodique pour le Web.

Voici quatre étapes pour définir et affiner votre stratégie de contenu SEO:

Définissez vos objectifs

Tout d’abord, déterminez vos objectifs en tant que site Web ou entreprise. Cherchez-vous à générer des ventes via votre site Web? Vous monétisez votre site via des publicités et souhaitez donc simplement augmenter le trafic et fidéliser vos lecteurs? Vos objectifs détermineront les types de contenu sur lesquels vous devez vous concentrer.

Si vous essayez principalement de générer des ventes de produits, votre objectif principal doit être des pages de produits attrayantes et informatives, optimisées pour la recherche et les conversions. Votre objectif secondaire pourrait être un contenu de blog utile qui illustre quand et comment utiliser vos produits, en établissant des liens vers ces pages, le cas échéant (il est préférable que votre blog ne soit pas entièrement auto-promotionnel, cependant).

Si votre site fonctionne sur un modèle publicitaire et que l’objectif est d’attirer de nouveaux lecteurs par le biais de la recherche, vous voudrez vous concentrer sur un contenu riche (comme des articles de longue durée ou des ressources vidéo informatives, divertissantes ou les deux) avec une «adhérence» (Le contenu «collant» maintient les visiteurs sur votre site plus longtemps ou les encourage à revenir).

Tenez compte de votre public
Connaissez votre public – les sondages et votre logiciel d’analyse peuvent vous aider à obtenir une meilleure image de votre visiteur ou client type. Envisagez de développer des personnages marketing ou des personnages qui représentent les visiteurs et clients idéaux de votre site. Pensez ensuite aux types de contenu recherchés par ces personnages.

Concept de personas d’acheteur
Par exemple, si vous exploitez un site Web B2B qui cible les cadres de niveau C, vous souhaiterez peut-être créer des livres blancs de haut niveau qui peuvent être téléchargés et enregistrés pour être lus ultérieurement.

Si votre entreprise cible les adolescents et les préadolescents, vous voudrez peut-être vous concentrer sur des mises à jour fréquentes avec moins de texte et plus d’images et de vidéos. Vous voudrez également vous assurer que votre site est optimisé pour une utilisation mobile.

Créer un calendrier éditorial
Une fois que vous avez une idée de qui vous ciblez et pourquoi, vous pouvez commencer à créer un calendrier éditorial. Un calendrier éditorial est un calendrier qui dicte quand vous publierez un nouveau contenu et quel type de contenu il sera. Cela vous aidera à vous en tenir à un calendrier régulier (il est particulièrement important de créer régulièrement du nouveau contenu si vous avez un blog), et vous évitera de vous démener pour trouver un sujet pour un nouveau contenu à la dernière minute.

Quelques conseils pour créer et respecter un calendrier éditorial:

Utilisez Outlook (ou Google Agenda) – Partagez le calendrier éditorial avec toute votre équipe marketing. Configurez des rappels pour les auteurs afin qu’ils reçoivent une notification lorsqu’une date limite approche.
Envisagez de créer des fonctionnalités permanentes – Par exemple, un blog culinaire peut faire une recette sans viande tous les lundis. De nombreux blogs font des rassemblements de liens une fois par semaine (y compris celui-ci). Créez une page de catégorie pour chaque fonctionnalité en cours, afin que les visiteurs puissent trouver toutes vos recettes du lundi sans viande ou regrouper des liens en un seul endroit.
Donnez-vous beaucoup de temps pour produire des types de contenu plus complexes, tels que des vidéos et des infographies. Celles-ci nécessitent souvent plusieurs séries de modifications pour être perfectionnées et peuvent être plus compliquées à optimiser pour la recherche.
Ne planifiez pas trop longtemps à l’avance – Les calendriers déraillent souvent après un mois ou deux, en raison de changements dans les objectifs marketing, les budgets ou le personnel, alors n’essayez pas de planifier un calendrier pour l’année prochaine et risquer de perdre un beaucoup de temps et d’efforts.
Analyser et réévaluer
Enfin, restez au fait des analyses de votre site. Analysez régulièrement votre contenu SEO pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Les bonnes mesures du succès et de l’engagement comprennent les pages vues, les liens, les commentaires (sur les articles de blog et certains autres types de contenu), les partages sociaux (J’aime Facebook, tweets, etc.) et les taux de conversion. Votre analyse doit avoir deux objectifs:

Étudiez vos succès afin de pouvoir répéter ces stratégies – Recherchez des modèles. Votre public aime-t-il les vidéos? Alors faites plus de vidéos! Ajustez votre calendrier éditorial afin de pouvoir consacrer plus de temps et d’efforts aux types de contenu qui résonnent vraiment.
Prenez du temps pour mettre à jour et améliorer l’ancien contenu SEO – Si vous avez essayé d’optimiser un article pour un mot clé donné, mais que le trafic augmente pour une variante différente de ce mot clé, revenez et optimisez-le pour le nouveau mot clé. Vous pourrez peut-être augmenter considérablement le trafic en mettant ce mot-clé dans le titre, par exemple.
Voilà – Contenu SEO 101. Comme mentionné ci-dessus, faites-le moi savoir dans les commentaires si vous avez d’autres questions sur la création et l’optimisation de contenu pour le référencement.

SEO AGENCE est une conseil SEO à Lille.

1 Marketer sur 3 ne comprend pas le CWV de Google

À trois mois seulement de la publication par Google de sa mise à jour très médiatisée Core Web Vitals (CWV), une nouvelle étude de l’agence de marketing numérique Impression a révélé qu’un tiers des spécialistes du marketing ignorent toujours ce qu’est la mise à jour, ou quoi cela signifie pour eux.

Core Web Vitals de Google

Google a annoncé le changement de ses algorithmes de classement en 2019 et a depuis éduqué les webmasters sur la nécessité de vitesses de chargement rapides et d’une expérience utilisateur positive pour être traités favorablement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Alors que beaucoup de ceux qui travaillent dans l’industrie du référencement sont d’accord pour dire que les changements sont positifs pour les utilisateurs Web, l’impact potentiel pour les entreprises qui ne parviennent pas à améliorer leurs sites Web avant le déploiement de mai pourrait être extrêmement préjudiciable à leur visibilité en ligne et donc risque pour leur capacité à générer des clics et des revenus.

Dave Cain, précédemment directeur du marketing numérique chez Boots et actuel directeur principal du marketing numérique chez Arriva Group, a fourni le résumé de l’étude de recensement marketing et a noté le changement de comportement des utilisateurs depuis 2020 et l’importance de se concentrer sur l’utilisateur final de manière efficace. commercialisation.

«Le marketing n’est jamais simple. Autant un art qu’une science, le marketing en 2020 a prospéré sur la créativité, l’agilité et la capacité à s’adapter pour communiquer un message clair – les spécialistes du marketing qui ont pu faire pivoter leurs stratégies et leurs communications avec les clients en fonction de l’évolution des temps ont inévitablement pris le dessus ». dit Caïn.

Le marketing en 2021

«Ce qui est clair à l’approche de 2021, c’est qu’en tant que spécialistes du marketing, nous devons être encore plus concentrés que jamais sur le client. Afin de gagner l’intérêt et la confiance de notre public cible, nous devons d’abord nous intéresser à eux, pour investir dans une compréhension plus profonde de qui ils sont, de ce qui les motive et des sujets les plus susceptibles d’engager avec eux et de les diriger. éventuellement à un désir pour notre produit ou service – nous devons avoir des conversations engageantes et nous devons montrer que nous écoutons et nous soucions.

Edd Wilson est un consultant SEO chez Impression avec plus d’une décennie d’expérience dans les domaines du référencement technique et axé sur le contenu. S’exprimant lors d’un récent épisode de podcast, il a parlé des changements que les entreprises doivent apporter et de l’importance de les faire le plus tôt possible.

«Les entreprises doivent maintenant traiter leurs statistiques Core Web Vitals. Les actions nécessaires pour mettre les sites Web à niveau et en conformité avec les normes minimales pourraient être relativement longues – donc attendre mai pourrait signifier attendre qu’il soit trop tard », a déclaré Wilson.

Le 17 février, Impression organise un webinaire en direct gratuit pour aider les entreprises à comprendre ce qu’elles doivent savoir sur Core Web Vitals et ce qu’elles doivent faire pour se préparer. Inscrivez-vous au webinaire ici ou découvrez plus d’informations ci-dessous.

Qu’est-ce que «Core Web Vitals»?

Core Web Vitals est une mise à jour de la façon dont Google évalue la qualité des sites Web lors de la prise de décisions sur ceux qui devraient se classer le plus haut dans les pages de résultats de recherche. L’accent de CWV est l’expérience utilisateur, où plus l’expérience des utilisateurs est bonne, plus le site Web est susceptible de se classer.

Les facteurs spécifiques évalués au sein de CWV sont:

La plus grande peinture de contenu – LCP est la mesure du temps nécessaire au premier élément de contenu complet pour se charger à l’écran.

Premier délai d’entrée – Le FID mesure la réactivité d’un site Web lors de son chargement, par exemple la possibilité de cliquer.

Décalage cumulatif de la mise en page – CLS fait référence à la stabilité visuelle d’une page pendant son chargement.

Les webmasters peuvent consulter le rapport de Google sur leur statut par rapport à ces facteurs dans la Google Search Console comme premier port d’escale. Vous pouvez afficher plus de détails dans le rapport sur l’expérience utilisateur de Chrome (CruX – en savoir plus dans ce guide).

Ce que les spécialistes du marketing doivent faire:

Laissez Google vous dire comment vous allez

Le premier conseil est de vérifier votre santé CWV via les propres outils de Google. Google Search Console, par exemple, vous montrera les performances de votre site par rapport aux indicateurs clés de Core Web Vitals et vous conseillera sur la meilleure façon de l’améliorer.

N’attendez pas

Le déploiement de CWV ne se produira peut-être que plus tard dans l’année, mais les spécialistes du marketing avertis apprécieront l’importance d’apporter des améliorations à leur site maintenant. En effet, la dernière mise à jour de Google ne vise pas seulement à aider Google, mais, plus important encore, à améliorer l’expérience en ligne pour les utilisateurs.Ainsi, l’amélioration de votre site Web aura maintenant un impact positif sur l’expérience de vos clients potentiels sur votre site.

Ce n’est que le début

La mission continue de Google consistant à organiser l’information mondiale l’a conduit à travers de nombreuses itérations et sans doute, l’initiative Core Web Vitals est l’une des mesures les plus fortes pour montrer à quel point Google considère que l’expérience utilisateur est importante. Ainsi, alors que le déploiement initial de CWV se concentre sur des mesures spécifiques liées aux vitesses de chargement, etc., les spécialistes du marketing doivent rester concentrés jusqu’en 2021 et au-delà sur ce qu’ils peuvent faire, dans tous les aspects de leur présence numérique, pour améliorer l’expérience de leur public.

Pour en savoir plus, voici un lien pour comprendre comment le SEO impacte votre classement Google

SEO AGENCE est une agence SEO.