Réussir son SEO

Victor Hugo n’a pas écrit que des âneries, n’est-ce pas ? Retenez cette phrase : “la forme, c’est le fond qui remonte à la surface.” Pour réussir le SEO de votre site, la structure de vos pages doit être travaillée. La présentation doit apparaître simple et claire. Le référencement, c’est forcément mettre les mains dans le cambouis. Et sur Internet, le cambouis, ce sont les balises meta. Celles-ci servent à placer des métadonnées (metadata) dans une page HTML. Si votre site se base sur WordPress, vous pouvez les remplir directement dans des espaces dédiés. Les balises meta servent à définir comment apparaîtra votre site, très concrètement, dans les résultats des moteurs de recherche. La plus importante ? La balise titre. Elle doit être optimisée avec des mots-clés pertinents (le nom de votre startup est incontournable, comme votre secteur d’activité) et tenir en moins de 70 caractères. La deuxième plus importante ? La metadescription. Là encore, on insiste à fond sur les mots-clés. Et on fait (assez) court : 180 caractères maximum. Oui, c’est à peine plus qu’un tweet. Mais comme c’est cette balise qui donnera envie aux visiteurs de se rendre — ou pas — sur votre site, il faut la soigner. En appliquant ces quelques principes, vous devriez être capable de faire décoller la fréquentation du site de votre startup. Vous avez d’autres conseils ? Vous connaissez des techniques de sioux ? Partagez votre expertise dans les commentaires !

Ce n’est pas toujours possible. Le premier critère : Soyez patient car le SEO est un travail de fourmis et les résultats se font parfois attendre des mois. En second lieu soyez passionné par ce que vous faites… et vous le ferez bien ! Segmentez bien vos contenus à l’aide des balises H2, H3 et H4 s’il faut. La balise H1 étant par défaut votre titre. Insérez-y vos mots-clés (mots-clés génériques et variantes). Vous gagnerez en lisibilité et permettrez à Google de mieux crawler vos articles. Traitez en moyenne 5 sous-titres selon la longueur de vos contenus. Pensez aux contenus longs (2000 mots ou plus) car Google privilégiera de plus en plus l’information dense… et pertinente ! Avec la concurrence qui se durcit c’est un principe qui demeure encore simple à aborder. En aparté ne négligez pas les contenus courts car ils sont plus facile à lire et répondent à une audience mobile. Des visites continues et durables : un site bien optimisé est accessible depuis un moteur de recherche, à toute heure, tous les jours et pour longtemps. Demande peu d’efforts de distribution : pas de post à répétition sur réseaux sociaux. Grâce à Google, ce sont les visiteurs qui viennent à vous, et non l’inverse. Gratuit : le SEO permet d’arriver à un très grand volume de visites gratuitement. C’est exactement le résultat d’une bonne stratégie de contenu optimisée pour les moteurs de recherche. Comment fonctionne Google ? Afin de bien comprendre ce dont vous avez besoin pour un SEO efficace, revoyons rapidement comment Google fonctionne. Google (le moteur de recherche) a une vision très simple : Obtenir la bonne information au bon moment. En d’autres termes, il souhaite répondre à une question/recherche d’un utilisateur avec une information de la meilleure qualité possible. Comment fait-il lorsqu’il propose un résultat? Il s’assure que le site a une certaine autorité. Pour cela, il quantifie le nombre de sites qui le référencent ainsi que leur qualité. Il vérifie que le résultat correspond à la question que vous lui posez.

Ce dossier est le fruit de 15 ans d’expérience en référencement naturel et de longues heures de sélection, de rédaction et de mises à jour. Il ne contient que des techniques efficaces pour votre SEO, « actionnables » (exploitables), à mettre en pratique en suivant les explications et les nombreux liens. D’ailleurs, il s’agit de celles que j’utilise pour mes clients et mes propres sites. Je pense que vous n’avez jamais vu autant de quick wins SEO fournis gratuitement ! Comment améliorer son référencement sur Google ? Technique : le socle technique doit être parfait ! Notoriété (branding) et netlinking : ce qui fera la différence, c’est la notoriété et la confiance associées à votre site. Il existe une multitude de choses à vérifier sur le plan technique, d’erreurs à éviter ou corriger. Supprimez le duplicate content lié au sous-domaine www ! Si votre site est accessible aussi bien avec que sans « www », vous avez sans doute des problèmes de contenus dupliqués. Identifiez l’URL complète officielle et redirigez la mauvaise vers la bonne, définitivement. C’est très efficace sur les sites de plus de 500 pages environ. Mon outil RM Tech vous liste les pages concernées. Ajoutez des avis clients dans vos pages ! C’est surtout utilisé sur les fiches produits, Agence SEO Lille mais ça peut l’être pour vos services également. Ces avis clients (authentiques bien entendu) vont enrichir le contenu éditorial de la page. Si besoin, lisez la doc de Google, par exemple ici celle des « reviews ». Vos pages doivent intéresser les internautes et contenir ce qu’il faut pour que Google les comprenne bien et vous classe en haut des résultats. Ceci concerne essentiellement le texte mais aussi les images ou les vidéos. Retravaillez vos balises title ! La recette à appliquer la suivante : un peu de mots-clés, un peu de mots convaincants pour inciter au clic, un peu de marque (si elle est courte et connue), le tout dans environ 65 caractères. Retravailler ses titres, c’est sans doute le meilleur ratio « temps passé » / « gain en SEO ». Vérifiez toutes vos descriptions !

Je l’ai constaté avec mes propres outils, mais on peut le voir sur d’autres (calculettes de crédit immo, météo, etc.). Contactez l’auteur d’un article pour lui suggérer une amélioration ! Ca peut être une idée complémentaire, une suggestion de nouvel outil, un retour d’expérience sur l’astuce proposée dans l’article, etc. Voyez l’exemple d’André sur Traficmania. Faites-vous inviter pour écrire un article sur un site ! On appelle ça du guest blogging. Le principe est de fournir un article (de super qualité) à un site qui va le publier, vous autorisant généralement à inclure au moins 1 lien vers votre site. Lisez les explications de Sylvain Lembert, Formation SEO Lille il le pratique beaucoup sur son site. Au passage, j’accepte aussi les invités, contactez-moi si vous avez une bonne idée d’article (thématique search marketing). Demandez à vos partenaires offline de vous faire un lien ! Faites la liste de tous vos partenaires « dans le monde réel » : partenaires business, amis, fournisseurs, clients, associations ou fondations, etc. Voyez ensuite lesquels pourraient parler de vous sur une page de leur site, avec un joli lien ! Demandez à vos fournisseurs de vous faire un lien !

C’est une façon de mieux faire comprendre à Google de quoi parle votre page. C’est aussi un moyen de montrer que vous êtes un hub qui a sélectionné d’autres pages intéressantes sur le sujet. En plus, vous vous ferez des amis qui un jour ou l’autre vous feront un lien ! Publiez des offres d’emploi et faites-les connaître ! Si vous prévoyez de recruter, publiez les offres sur une seule page dont l’URL ne changera jamais, et faites-le connaître partout où vous pouvez. Pensez aux sites spécialisés, ainsi qu’aux sites locaux ou dans votre thématique. Il est fort probable qu’ils ajoutent un lien vers la page d’accueil de votre rubrique « offres d’emploi ». Sans méthode vous tournerez en rond, et sans outil vous ne serez pas efficace. C’est là que se fait la différence entre les bons et les moins bons SEO ! Faites la chasse à la masse noire ! Vous pouvez aussi me demander de le faire pour vous dans le cadre d’un audit netlinking. Profitez d’un changement de votre logo ! C’est en effet l’occasion de contacter ceux qui utilisent votre vieux logo : fournissez-leur la nouvelle image et demandez-leur d’ajouter ou modifier le lien vers votre site par la même occasion. Pour trouver les pages avec votre vieux logo, faites une recherche par l’image dans Google images. Faites remplacer les liens vers vos profils (Facebook, Twitter…) par des liens vers votre site ! En gros, étudiez les backlinks de vos comptes de réseaux sociaux, puis contactez les sites qui font ces liens pour voir s’ils peuvent les modifier en liens vers votre site. Ce n’est pas forcément génial, mais ça peut vous faire quelques nouveaux liens. A vous de faire le tri ! Donnez accès gratuitement à un outil utile à vos visiteurs ! C’est peut-être surprenant, mais ce type de service aura du succès en termes de backlinks (à condition qu’il soit bien fait).