Rappel: c’est quoi le SEO ?

Validez que les mots clefs pertinents pour votre activité ont été identifiés et qu’ils sont utilisés aux bons endroits dans les pages de votre site internet. Vous passez par une agence de communication ou un freelance, le plus simple est d’analyser le devis sur lequel vous devez voir une ligne : « réalisation du champ lexical ou travail d’identification des mots clefs ». Si tel n’est pas le cas, soyez vigilant car, selon toutes probabilités, le travail de référencement ne sera pas fait rendant votre site internet parfaitement inefficace. Vous créez votre site internet de manière autonome, ce travail d’identification des mots clefs est à faire. Nous expliquons la bonne méthodologie dans cet article sur le référencement naturel. L’ensemble de vos mots clefs représente votre champ lexical. Ce champ lexical est aussi précieux que votre base de données clients. Il détermine le flux et la qualité des visiteurs que le moteur de recherche va envoyer sur votre site internet. Surtout, il ne faut pas oublier d’inclure les principaux mots-clés au début de phrase des balises meta. La lenteur du chargement affecte considérablement le référencement des pages. Pire encore, d’après Google, Formation referencement naturel Lille 25 % des visiteurs abandonnent le site si le temps de chargement dépasse les 4 secondes. En quoi cela impacte-t-il le classement ? Il faut se rappeler que Google prend l’expérience utilisateur très au sérieux. Aussi, il pénalise les sites qui tendent à détériorer cela, en l’occurrence ceux qui prennent du temps à charger. De nos jours, il est possible d’analyser la vitesse de chargement d’une page en utilisant par exemple les outils Test My Site et PageSpeed Insights sur Google. Ensuite, en fonction du résultat, il faut prendre des décisions comme minimiser toutes les redirections ainsi que les fichiers CSS, HTML et JavaScript. Pour les contenus avec des graphiques, il faudra réduire la taille des images sans les dénaturer, il y a encore beaucoup de corrections à faire pour atteindre une vitesse de chargement record et améliorer l’expérience utilisateur.

Certes, vous maîtrisez le contenu que vous publiez sur votre site, mais vous ne pouvez pas toujours influencer les processus mis en place par Google pour déterminer les autres critères qui font la qualité de votre site. Tous vos efforts sont orientés vers l’objectif d’apparaître naturellement dans les résultats organiques de Google. On appelle les visites obtenues grâce au SEO du “traffic gratuit” car, a priori, avec ou sans budget vous pouvez optimiser votre site pour améliorer ses chances d’être bien positionné. Toutefois, si vous voulez des résultats tangibles, vous devrez envisager d’avoir recours aux services d’un expert SEO (et ça implique d’y consacrer du budget). 4/ Quels efforts sont déployés pour chaque stratégie? URL de chaque page. Le SEO off-site regroupe toutes les techniques qui contribuent à ce que votre site soit vu par Google comme étant une autorité dans votre domaine. On pense en grande partie au “link building” qui consiste à attirer et obtenir des liens de qualité en provenance d’autres sites et pointant vers votre site.

Pour cela, il étudie le champ lexical de la page et des pages de votre site ainsi que sa structure. C’est ça le SEO : optimiser son site et son contenu pour remonter dans les résultats de recherche. La première chose à faire est de comprendre ce qu’est un mot-clé (keyword) pour Google. Les mots clés génériques : ce sont des mots simples (exemple : vélo, travaux, beauté etc.). Si votre site est récent, ou que vous avez peu de notions en SEO, il sera très difficile de référencer votre site sur des mots clés génériques. Nous ne nous attarderons pas là dessus dans cet article. Les mots clés longues traines : ce sont des groupes de mots ou des phrases. Par exemple : “acheter vélo occasion paris”, “faire des travaux pour sa salle de bain”, “les meilleurs produits de beauté en 2017” sont des mots clés appelés “longues traines”. Ces mots clés sont plus spécifiques, donc moins recherchés. Il sont donc moins attrayants pour les “gros” sites internet. L’avantage, c’est qu’ils ont donc beaucoup moins de concurrence.

Etre en première page de Google – utiliser les bons mots clefs en SEO ? Tous les mots clefs ne se valent pas. Ils sont plus ou moins précis et donc plus ou moins pertinents par rapport à votre offre marketing. Schématiquement, un mot clef beaucoup tapé par les internautes sera utilisé dans beaucoup de sites internet et acheté par beaucoup d’entreprises qui font du SEA. Il sera donc très difficile de vous positionner sur ce mot clef. Un mot clef plus précis, en général composé de 4 ou 5 termes, sera moins souvent tapé par les internautes, il sera utilisé pour des demandes précises qui, si elles correspondent à votre offre, sont autant d’occasions d’achat. Il est utopique d’imaginer d’être en première page de Google sur des mots clefs génériques avant que votre site internet n’ait atteint une réelle notoriété. Tous les experts SEO vous confirmeront cela. La bonne démarche consiste donc à réaliser un diagnostic marketing précis de votre entreprise pour déterminer quelles sont les aspérités de votre offre par lesquelles vous allez pouvoir capter un flux de visiteurs.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page d’accueil.