Le navigateur Safari est vulnérable aux attaques

Le navigateur Safari est vulnérable aux attaques

Dans un cas apparemment rare d’énormes entreprises de technologie qui se cherchent, formation SEO Google a révélé avoir récemment informé Apple d’une faille de sécurité grave qu’il avait découverte avec son navigateur Safari. La vulnérabilité aurait pu donner aux pirates un accès au comportement en ligne d’un utilisateur, avec un suivi persistant des recherches sur le Web d’un utilisateur également possible, a déclaré Google.

Dans un document technique publié en ligne cette semaine, les chercheurs de Google ont décrit comment ils avaient trouvé cinq types différents d’attaques potentielles liées à la vulnérabilité qui auraient permis à des tiers de collecter « des informations privées sensibles sur les habitudes de navigation de l’utilisateur ».

Le problème concernait la technologie Intelligent Tracking Prevention (ITP) d’Apple, Agence SEO un mécanisme de confidentialité intégré au navigateur Safari en octobre 2017. ITP est conçu pour réduire le suivi intersite des utilisateurs Web en limitant les capacités des cookies et d’autres données de site Web, mais, ironiquement, la vulnérabilité ITP avait le potentiel d’exposer des données liées au navigateur.

Google a déclaré que la faille découverte mettait les données des utilisateurs en danger car ils offraient l’accès à une liste sur l’appareil créée par la technologie ITP qui « stocke implicitement des informations sur les sites Web visités par l’utilisateur ». Lukasz Olejnik, chercheur indépendant en sécurité, a déclaré à Financial Times (FT) que si la faiblesse avait été exploitée ou utilisée, elle aurait ouvert la voie à un «suivi des utilisateurs non autorisé et incontrôlable».

Selon le FT, Google a informé Apple de la vulnérabilité en août 2019, incitant l’entreprise à la corriger. À la fin de l’année dernière, l’ingénieur Apple John Wilander a reconnu l’aide de Google dans un article de blog, mais à l’époque, il a refusé de fournir des informations spécifiques sur le problème.

« Nous aimerions remercier Google de nous avoir envoyé un rapport dans lequel ils explorent à la fois la capacité de détecter quand le contenu Web est traité différemment en suivant la prévention et les mauvaises choses qui sont possibles avec une telle détection », a écrit Wilander dans le post. «Leur pratique de divulgation responsable nous a permis de concevoir et de tester les modifications détaillées ci-dessus.»

Dans une déclaration distincte publiée cette semaine, Google a déclaré qu’il avait toujours été désireux de travailler avec des entreprises du secteur de la technologie « pour échanger des informations sur les vulnérabilités potentielles et protéger nos utilisateurs respectifs », expliquant que l’équipe centrale de recherche en sécurité de Google avait travaillé « en étroite collaboration » avec Apple sur cette question. ajouté, « Le document technique explique simplement ce que nos chercheurs ont découvert afin que d’autres puissent bénéficier de leurs résultats. »

Comment optimiser Google News

Comment optimiser Google News

Google est une destination unique pour toutes les informations. L’offre Google News du géant de la recherche regroupe un large éventail de nouvelles provenant de différentes parties du monde, regroupe des informations similaires et les affiche aux utilisateurs.

Bien que la plupart d’entre nous utilisent Google Actualités pour se tenir au courant des événements quotidiens et même minute par minute, Agence SEO Lille il reste des faits inconnus à ce sujet. Voici 5 astuces de Google Actualités que vous devez connaître:

Lisez ce que vous aimez

Il n’est pas possible de lire tous les articles et articles sur Google Actualités. Il peut y avoir des nouvelles qui pourraient ne pas vous intéresser. La personnalisation peut donc être utile.

Personnalisation

Pour les utilisateurs Android

• Ouvrez l’application Google Actualités sur votre appareil


• Allez en haut à droite et appuyez sur la photo de profil du compte Google

• Allumez les mini cartes qui ont une liste d’histoires avec des images et des mots plus petits

Pour les utilisateurs iOS


• Ouvrez l’application Google Actualités sur votre appareil

• Allez en haut à droite et appuyez sur la photo de profil du compte Google ou initiale

• Cliquez sur l’option «Mon activité»


Enregistrer des histoires de Google Actualités

Il y a des occasions où nous voulons lire une nouvelle particulière en profondeur mais le temps ne nous permet pas de le faire. Il existe un moyen de sauvegarder la ou les histoires sur Google Actualités et de les lire plus tard selon votre convenance. Pour télécharger des articles à partir de Google Actualités, suivez les étapes mentionnées ci-dessous:

Enregistrer les articles Google Actualités pour les lire plus tard


• Accédez à l’application Google Actualités

• Sous l’histoire que vous souhaitez ou souhaitez enregistrer, cliquez sur l’icône «Enregistrer»

Lire des histoires enregistrées sur Google Actualités

• Accédez à l’application Google Actualités

• À gauche, cliquez sur «Suivre». Si vous ne voyez pas «Suivant», cliquez d’abord sur l’option «Menu»

• En haut, cliquez sur «Histoires enregistrées»

• Sélectionnez sur l’actualité que vous souhaitez ou souhaitez lire

Supprimer les histoires que vous avez enregistrées sur Google Actualités

• Accédez à l’application Google Actualités

• À gauche, Référencement internet Lille cliquez sur «Suivre». Si vous ne voyez pas «Suivant», cliquez d’abord sur «Menu»

• En haut, cliquez sur « Histoires enregistrées »

• Sous l’article que vous souhaitez / souhaitez supprimer, cliquez sur «Supprimer des articles enregistrés»

Partagez des histoires sur Google Actualités

Nous rencontrons souvent des nouvelles que nous aimons partager avec nos amis et notre famille. Avec l’aide de Google Actualités, nous pouvons partager ces histoires sur d’autres applications sur les smartphones.

Pour les utilisateurs d’ordinateurs / portables

• Accédez à Google Actualités

• Faites défiler jusqu’à l’histoire que vous souhaitez partager et cliquez sur l’icône «Partager»

• Sélectionnez la façon dont vous souhaitez partager – Copiez le lien, Facebook, Twitter ou toute autre application.

Pour les utilisateurs Android

• Accédez à l’application Google Actualités

• Appuyez sur l’option «Plus» sous l’histoire que vous souhaitez partager, puis cliquez sur «Partager»

• Sélectionnez Saisissez un nom, un numéro de téléphone ou un e-mail ou cliquez sur la photo d’un contact

• Vous pouvez choisir une ou plusieurs personnes. Partage avec:

– Un numéro de téléphone ou une adresse e-mail: envoie un lien vers l’histoire.

– Les personnes qui disposent de l’application Google Actualités et qui ont interagi avec vous sur Google: envoient une notification et un e-mail et peuvent voir l’histoire dans leur application.

• Sélectionnez sur «Terminé»

• Vous pouvez ajouter un message en appuyant sur «Ajouter un message» et rédigez votre message

• Cliquez sur Envoyer pour partager l’histoire

Pour les utilisateurs iOS

• Accédez à l’application Google Actualités

• Appuyez sur l’option «Plus» sous l’histoire que vous souhaitez partager, puis cliquez sur «Partager»

• Sélectionnez Saisissez un nom, un numéro de téléphone ou un e-mail ou cliquez sur la photo d’un contact

• Vous pouvez choisir une ou plusieurs personnes. Partager avec:

– Un numéro de téléphone ou une adresse e-mail: envoie un lien vers l’histoire.

– Les personnes qui disposent de l’application Google Actualités et qui ont interagi avec vous sur Google: envoient une notification et un e-mail et peuvent voir l’histoire dans leur application.

• Cliquez sur «Envoyer».

Améliorez ce qui s’affiche sur Google Actualités

Les utilisateurs peuvent personnaliser le type d’histoires qu’ils souhaitent sur leur flux Google Actualités. Ils peuvent enseigner à Google Actualités ils veulent lire en l’utilisant.

Pour les utilisateurs Android et iOS

• Accédez à Google Actualités

• Appuyez sur l’option «Plus» sous l’histoire que vous souhaitez lire

• Continuez à appuyer sur le bouton J’aime pour Google Actualités affichant plus d’histoires du même genre.

Découvrez Kiosque

L’endroit qui permet aux utilisateurs de s’abonner à des journaux et magazines populaires, l’icône Google Kiosque se trouve dans le coin inférieur droit, à côté de l’icône « Suivre ».

Une fois que les utilisateurs auront cliqué dessus, ils seront redirigés vers une nouvelle page avec des options telles que « Actualités et politique », « Idées brillantes », « Spotlight de l’éditeur ». Les utilisateurs peuvent parcourir les rubriques et acheter des abonnements via l’application elle-même.

Les concours SEO ne servent à rien… d’après Google

John Mueller, de Google, a participé mercredi aux concours de référencement SEO, avertissant les internautes qu’ils perdaient leur temps et leurs efforts. À la demande de personne (mais peut-être déclenchée par Wix), Mueller s’est adressé à Twitter pour obtenir cette information: «Les concours de référencement sont plutôt inutiles. Les concours de référencement ne reflètent jamais les performances réelles, ils génèrent une tonne de spams qui affecte négativement l’ensemble de l’écosystème, ce sont une grosse perte de temps et d’efforts. L’approche intelligente des concours de référencement consiste à les ignorer.  » Mueller n’a fait référence à aucun concours de référencement en particulier, mais il est assez clair qu’il fait référence au concours «Lovers vs. Haters» organisé par Wix. Le concours encourage les agences à s’inscrire et à concourir pour le plus haut classement du terme «Wix SEO». L’agence gagnante gagne 25 000 $. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 6 juin. Je suppose donc que le concours fera l’objet d’une promotion constante tout au long du mois prochain. Il y a des années, Wix a lancé un concours de référencement similaire pour démontrer les capacités supposées de sa plateforme. Les participants ont concouru en utilisant n’importe quelle plate-forme de leur choix pour classer le terme «SEO Hero». C’était un concept controversé à l’époque et cela suscite à nouveau la controverse. Il semble que les concours de référencement ne vont pas disparaître de si tôt. Si vous êtes tenté d’en entrer un, Mueller vous conseillera. Mueller ajoute que quiconque envisage de participer à un concours de référencement devrait plutôt consacrer son temps et ses efforts à quelque chose de plus productif. « Si vous envisagez de jouer à l’un de ces jeux ou d’y participer, envisagez simplement d’améliorer globalement vos services, en renforçant les sites Web sur lesquels vous travaillez plus efficacement et plus efficacement, au lieu d’essayer de jouer à des jeux inutiles à court terme. » De par leur nature, les concours de référencement encouragent la manipulation délibérée des classements de recherche. C’est donc intéressant que Mueller n’ait pas mentionné le fait que les concours étaient une violation des consignes de Google pour les webmasters.

Consultez notre site Web pour en savoir plus sur Formation SEO Lille.

Ce que Google sait de vous

Peut-être que maintenant plus que jamais, nous prêtons attention à ce que les entreprises de technologie connaissent de nous. Les problèmes de Facebook ont ouvert les portes, pour ainsi dire, et à cause de cela, tout le monde est examiné de très près. En effet, alors que Facebook a reçu le gros de la critique – à juste titre – ils ne sont pas le seul géant de la technologie à avoir appris à surveiller ce que nous faisons en ligne. Google est également dans ce jeu, et c’est peut-être encore pire que ce que nous avions imaginé.

Peut-être devrions-nous nous y attendre, surtout avec autant d’applications Google que la plupart d’entre nous ont sur nos appareils. Mais encore, il semble que rien ne dépasse le géant de la technologie, et ce n’est pas vraiment une bonne chose. Il n’y a pas de cachette de Google, ni Nous connaissons la profondeur des connaissances de Google sur nous grâce à une nouvelle étude qui a été réalisée par l’Université Vanderbilt. Dans ce document, les chercheurs ont examiné les informations que Google recueille sur nous, acquises via des appareils Android, ainsi que des applications telles que Chrome, YouTube et d’autres fabriquées par la société. Vous dites maintenant que vous le saviez, non? Ou du moins ce n’est pas une surprise? Eh bien, qu’en est-il du fait que Google collecte toujours des données sur vous même lorsque vous naviguez en mode navigation privée?

Parce qu’ils font C’est vrai, même si vous utilisez le mode dit par Google, Google ne « se souvient pas de votre activité » ne vous protège pas de leurs yeux attentifs. Ainsi, bien que Google indique que naviguer en privé signifie, entre autres, que Google Chrome ne sauvegardera pas votre historique, les cookies, les données de site ou les informations saisies dans des formulaires, ils n’ignorent pas exactement ce que vous faites non plus. Comment? Google ne recueille pas de manière surprenante des données lorsque nous nous connectons à ses applications ou utilisons des téléphones Android. Cela s’appelle la collection « active », ce qui est logique. Mais ce n’est pas la seule façon pour l’entreprise d’en apprendre davantage sur vous.

Parallèlement à cela, Google collecte également vos données par des moyens « passifs », dont beaucoup d’entre nous ne sont probablement pas au courant. Cela est particulièrement vrai lorsque vous utilisez le mode incognito, car nous avons en quelque sorte pensé que cela signifiait que nos mouvements en ligne n’étaient suivis par personne, et encore moins Google. L’étude a trouvé autrement. Il s’avère que même si vous êtes en mode navigation privée, la connexion à un compte Google laissera des cookies identifiables. Toutefois, si la fenêtre de navigation privée est fermée avant de se connecter à un compte Google, les données seront effacées.

En d’autres termes, même si Google n’acquiert pas directement des données spécifiques et précises, il n’est pas difficile ensemble ce qu’ils obtiennent pour former une image précise et détaillée. Parallèlement à cela, l’étude a appris que le simple fait d’éviter l’utilisation des services Google sur un appareil non-Android, comme un iPhone, n’est toujours pas suffisant pour empêcher Google de conserver son odeur. De nombreuses pages Web autres que celles de Google communiquent beaucoup avec les serveurs de Google, de même qu’un certain nombre de réseaux et d’annonceurs tiers. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas détenus ou exploités par Google qu’ils n’ont rien à voir avec l’entreprise. Qu’est-ce que Google apprend? Cela dépend vraiment de ce que vous utilisez, à la fois en termes d’appareils et d’applications, mais si vous utilisez un téléphone par exemple, selon l’étude, Google peut trouver votre position, les itinéraires empruntés, les achats et la musique écoutée. La majorité des données est obtenue grâce à la collection «passive», ce qui signifie qu’elle se produit en arrière-plan et généralement sans que les personnes le sachent.

Formation SEO à Lille : se former pour performer sur le web

Il est très important de se former au SEO afin de comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche et ainsi performer sur le web. Nous avons appris en marchant, en lançant notre premier site e-commerce en 2006. Au début, nous avons fait toutes les erreurs possibles et imaginables en pensant que puisse que nous étions sur le web, tout serait facile et irait vite, comme ces histoires de réussites que l’on pouvait lire il y a 15 ans.

Mais c’était avant.

Quand Google était encore bon et naïf, quand Excite existait encore, quand DMOZ existait et trier le web à la main… Tout ceci est finit, et le net est une jungle où tout le monde lutte contre ses concurrents, mais pire, lutte aussi contre celui qui fait vivre, le tout puissant. Et l’arme de guerre pour survivre s’appelle le SEO.

Vous vendez, ou vous allez vendre sur internet, savez-vous répondre à ces questions :

Pourquoi mon site n’est pas référencé par Google ?
Pourquoi mon site est mal référencé par Google ?
Pourquoi mon concurrent est devant moi ?
Pourquoi mon site est dégradé à la 6ème page alors que j’étais en 1ère page ?
Pourquoi Amazon qui vend mes produits est devant moi ?
Pourquoi j’ai des liens vers mon site qui proviennent de sites porno ?

Questions basiques. Réponses complexes. Vous roulez sur l’autoroute, mais vous ne connaissez pas le code de la route… vous allez au crash. C’est pour cela qu’il faut vous former au SEO.

Nous vous formons, pour comprendre, agir et réagir. Notre formation est faite sur mesure, en fonction de vos connaissances, et de votre appétence. Nous vous formons chez vous, dans votre entreprise, pour maximiser votre temps et utiliser vos outils de travail au quotidien.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou demande. Et retrouvez plus d’informations sur notre formation SEO en suivant le lien vers notre page dédiée.

Quelle est la définition du référencement naturel ?

Selon les estimations, 2,9 milliards de requêtes de recherche sont effectuées chaque jour sur Google, contre 663 millions sur Yahoo et 136 millions avec Bing. Les résultats de nos requêtes sur ces moteurs de recherche sont présentés sur la page de résultats que le moteur de recherche considère comme la plus pertinente pour notre requête. Avec la facilité avec laquelle on peut obtenir l’accès à Internet et son utilisation, de nombreux sites Web souhaitent que leur site soit classé parmi les meilleurs afin que les utilisateurs le considèrent comme le plus pertinent et optent donc pour les produits répertoriés sur ce site. C’est là que le référencement ou l’optimisation des moteurs de recherche entre en jeu. Il peut être défini comme une méthode utilisée par les sociétés de référencement qui fournissent le service permettant d’accroître la visibilité des sites Web sur différents moteurs de recherche.

Les offres de référencement pour augmenter votre classement en ligne en matière de recherches organiques optimisées pour le référencement ne vous obligent pas à dépenser de l’argent pour augmenter votre classement. Le site Web doit être optimisé de manière à ce que les moteurs de recherche puissent les découvrir plus facilement. Des modifications sont apportées à la structure du contenu afin que votre site ait une pertinence maximale pour chaque requête de recherche liée au contenu de votre site Web.

SEM ou Search Engine Marketing peuvent être définis de la même manière que le référencement, car ces méthodes sont utilisées pour augmenter les classements de recherche d’un site Web. La principale différence entre SEM et SEO est que SEM augmente le classement des recherches en annonces payées. Les annonces que vous voyez sur la page de résultats des moteurs de recherche sont hébergées par les entreprises qui utilisent SEM. Vous avez peut-être vu que ces annonces semblaient plus pertinentes pour vos requêtes de recherche. En effet, les moteurs de recherche les classent également par pertinence.

En termes plus simples, nous pouvons différencier les deux dans une ligne, comme
* SEO: générer du trafic pour le site Web par le biais d’annonces gratuites ou non payées

* SEM: achat de trafic pour le site Web via des listes de recherche payée
La plate-forme la plus populaire parmi les moteurs de recherche est Google AdWords (la plate-forme SEM de Google). Bien que la liste contienne des noms tels que Bing, Yahoo, etc. Généralement, ces plates-formes répertorient certains sites Web dans leurs résultats de recherche sous forme d’annonces payées. Les sociétés SEM ciblent principalement tous les types de résultats de recherche, y compris les images, les vidéos, les études, les actualités, les secteurs spécifiques, etc.

Se former au SEO

Se former au SEO n’est pas compliqué en soi, mais prend du temps et requiert ensuite de l’expérience. Nous vous offrons les deux à travers notre formation, adaptée à vos besoins. Nous pratiquons le SEO depuis 15 ans à travers nos sites e-commerce, et nous avons créé l’Agence SEO réellement pour partager nos connaissances et notre expertise. Et ce, particulièrement pour les créateurs d’entreprises, entrepreneurs et e-commerçants, bloggeurs, pour gagner du temps.

Notre formation est sur mesure. Nous nous adaptons à votre profile pour que vous puissiez en retirer une expérience pragmatique et utilisable tout de suite. Pas de blabla, on met les mains dans les cambouis.

Notre formation SEO se divise en deux parties principales : l’optimisation du On Site – tous les critères et facteurs de votre site directement, et l’optimisation du Off Site – tous les facteurs externes qui vont jouer un rôle sur votre référencement naturel.

Nous traitons ces deux parties sur une journée. Outre ces deux optimisations, nous vous donnerons nos trucs et astuces pour aller plus vite, développer de bons réflexes et apprendre à manier les outils nécessaires au SEO.

A qui s’adresse notre formation SEO ? D’abord à tous ceux qui veulent se lancer sur le net. Pour apprendre l’importance du SEO pour le futur de votre activité sur internet et pouvoir agir, réagir et performer dans votre business. Ensuite à tous ceux qui sont déjà sur le net mais qui veulent apprendre pour ne plus être dépendant de Google et de budgets importants pour survivre.

Le SEO est votre ami. Si vous souhaitez développer une activité sur internet, vous devez en apprendre les bases :
Pour comprendre les rouages des moteurs de recherche
Pour reconnaitre des opportunités de marchés
Pour ne pas vous faire empapaouter par des pseudos agences digitales
Pour performer sur votre marché

Combien coûte notre formation SEO ? 1500 euros HT pour une journée de travail et d’apprentissage en 1 to 1. Si cela vous intéresse, contactez-nous.

Les liens « no follow » sont-ils pris en compte ?

Les backlinks – les liens qui pointent vers votre site internet – sont le cœur de l’algorithme de Google – à contenus égaux, ce sont les backlinks qui vont permettre à Google de placer tel site en premier plutôt que l’autre. Ces liens qui pointent vers votre site sont d’une importance capitale votre référencement sur internet.

On distingue deux types de liens – en « do follow » et en « no follow ». Le lien do follow demande à Google de suivre le lien et de référencer la page ciblé sur l’expression ancrée. Le lien no follow précise à Google que la page ciblée est référente, mais qu’il ne faut pas nécessairement la référencer.

Cela fait plusieurs années que ceci nous « perturbe »… Car ce n’est pas logique… Or Google est une machine, qui suit donc une logique, celle du cœur de son algorithme, qui est basée sur la sagesse de la foule, donc le nombre de liens qui pointent vers un site.

2 points sont à comprendre pour aller plus loin.

1/ Pourquoi existe le no follow ?

Au début du net, il n’y avait qu’un seul type de liens, les liens en « do follow », c’est-à-dire que l’on disait à Google que ce lien était important et que le moteur pouvait le suivre pour obtenir la référence – et éventuellement référencer le site pointé. Avec le développement de l’internet et des techniques de référencement – parfois réellement pourries et non qualitative, Google a dû mettre en place une certaine démarche qualité. Et comme Google est un peu feignant, il a decidé que cela serait aux créateurs de sites et de contenus de définir eux-mêmes ce qui est digne d’être suivi ou non, quel lien serait pertinent ou non.

Pour ce faire est apparu le concept de lien « no-follow », le lien qui sert de référence, mais qu’il ne faudrait pas prendre en référence. Pourquoi ne pas le prendre en référence – de peur que Google trouve le site d’origine pas assez qualitatif…. C’est un concept étrange qui, à l’Agence SEO, nous a fait beaucoup réfléchir.

2/ Le risque de pénalité

Le lien en no follow devraient supprimer le risque de pénalité. Mais quand on analyse, on se trompe de sens, car le lien serait mis en no follow pour éviter une pénalité sur le site d’origine. Or le lien sert à pointer une page ciblée sur un autre site. C’est là que la logique ne fonctionne plus.

Il y aurait des bons et des mauvais liens ? En réalité, les pénalités sont infligés uniquement sur des liens en « do follow », ce ne sont donc pas les no follow le problème, mais la stratégie mise en place sur les « bons liens », qui, si elle est mal faite, va tuer votre référencement.

Alors, est-ce que les no-follow ont un impact ?

Pour comprendre nous avons des tests sur plusieurs sites, à contenu égaux en nombre de pages et de mots par pages sur des thématiques similaires. Nous avons conduits ces tests sur 5 mois.

Résultats :

Notre expérience et nos tests nous démontrent que tous les liens sont bons, même en no-follow. Mieux, des liens uniquement en no-follow permettent de faire ranker un site. Comment cela se fait ?

1/Parce qu’à contenu égal, tous les liens sont pris en compte.
2/ Parce que les liens, y compris no follow, permettent de contextualiser la page ciblé.
3/ Parce que les liens, y compris no follow, transmettent de l’autorité à votre site.

Les liens no follow qui proviennent de sites ayant une autorité importante sont très pertinents.

Alors certes, les liens en « do follow » ont un impact beaucoup plus rapide pour référencer votre site, mais il ne faut pas négliger les no follow.

Pourquoi vous faut-il des liens en no follow pour mieux ranker ?

Autre révélation de nos tests, un site avec une diversité de liens, follow et no follow se positionne mieux que des sites bénéficiant uniquement de liens en do follow. Pourquoi ? Parce que le site ciblé apparait alors beaucoup plus légitime et reflète la diversité des internautes. Ceux-ci ne sont pas uniformes, il est donc logique que votre site bénéficie de liens divers.

Notre conclusion ?

Tous les liens sont importants.

Sommes-nous performants en SEO ?

Toute entreprise qui souhaite améliorer son référencement naturel va se poser la question de la performance des agences et sociétés ou consultants qu’elle trouvera sur le net. Comment mesurer cette performance ? Il suffit d’être sur la page 1 de Google. Mais être sur la page 1 de Google n’est pas nécessairement signe de performance.

La performance, est de réussir à placer votre site en page 1, en peu de temps. Y rester est facile.

Alors, sommes-nous performants en SEO ?

Nous avons créé ce site en septembre 2017. Le site n’était alors pas indexé par Google et n’apparaissait pas dans les résultats de recherche. 4 mois plus tard, où sommes-nous dans le classement de Google ? Nous sommes en page 1.

positionnement seo

Et nous sommes en page 1 devant des sites qui ont une longue existence, avec du contenu pertinent, et des milliers de backlinks. Et bien nous sommes devant ces sites. Il aura fallu 4 mois pour que nous puissions nous positionner raisonnablement sur la première page de Google, et sur une requête concurrentielle.

backlinks seo

Comment l’avons-nous fait ? C’est notre secret, mais nous sommes prêts à le partager lors d’une formation SEO. Vous verrez que le SEO n’est pas sorcier.

SEO – du contenu avec un blog

Le contenu est un élément clef de votre référencement naturel. Le contenu est ce qui permet de dire à Google et aux autres moteurs, de quoi parle votre site internet. Il est donc capital que vos pages se corrèlent entre-elles pour bien expliciter votre thématique, mais aussi pour donner un contexte plus large aux moteurs de recherche, de votre thématique.

Mais une fois les pages créées, comment faire vivre votre site dans le long terme ? Par l’intégration d’un blog. Cela vous permettra à la fois de continuer à expliquer à Google de quoi parle votre site par la rédaction d’article en lien avec votre thématique, mais aussi d’insérer des liens dans le texte de vos articles vers des pages importantes de votre site. Enfin, vos articles, s’ils sont à valeur ajoutée, pourront être largement diffusés sur les réseaux sociaux, et éventuellement likés, partagés, retwittés, avec à chaque fois un petit lien vers votre site.

Créer du contenu est donc important. Nous-mêmes le faisons ici par des articles de Conseil en SEO – vous avez vu le lien vers la page de nos services en Conseil SEO… – en espérant que vous les trouviez intéressant.

Un bon article doit comporter un minimum de 300 mots pour être pertinent pour les moteurs de recherche. Idéalement, vous irez jusque 400 mots pour étoffer le contexte de votre article. Cette longueur de texte vous permettra également des variations d’itérations dans votre texte afin de mettre en avant de manière subtile des expressions et mots clefs qui permettront à vos articles d’être trouvés par les internautes. Attention toutefois à ne pas en abuser car les moteurs estiment désormais que ces itérations trop nombreuses sont du « spam ». Ils pourraient alors vous pénaliser.

Une bonne stratégie de contenu sera dans des articles, de parler de l’essentiel de vos produits ou services, mais aussi de parler de sujets à la légère périphérie. Ceci vous permettra d’aller chercher du trafic sur les mots et expressions de longue traine. Ce sont des expressions sur lesquelles il pourra parfois être plus facile de positionner votre site internet dans le haut de classement, notamment si vous êtes sur un secteur concurrentiel.

A noter également, qu’il est important de créer du contenu de manière régulière afin de montrer aux moteurs de recherche que votre blog et votre site sont bien vivants. Plus votre blog grossira, plus vous deviendrez alors pertinent sur votre thématique, si vous suivez toutes les guidelines que nous avons énoncés plus haut. Bonne écriture !