Des outils pour le référencement naturel

Et il existe des solutions très pratiques pour y parvenir. En tant qu’outil de communication incontournable, la vidéo ne doit en aucun cas être délaissée au niveau SEO. Bien optimisée, une vidéo peut en effet largement contribuer au référencement naturel d’une page web. Il existe heureusement des astuces simples pour booster votre référencement vidéo. Vos images ne servent pas qu’à faire joli : elles contribuent aussi à votre référencement naturel. Alors, n’attendez plus pour découvrir comment les optimiser. Avez-vous pensé aux expressions de longue traîne ? Elles représentent une très belle opportunité de booster votre SEO. Ce n’est plus une nouveauté, le mobile est maintenant incontournable : les recherches Google sur les appareils portables ont déjà dépassé celles sur ordinateur de bureau. Raison de plus pour être tout à fait prêt pour le mobile et optimiser son site en conséquence, afin d’être visible sur mobile. L’organisation des liens internes de votre site permet non seulement de fluidifier la navigation, mais aussi d’améliorer votre référencement naturel. Ainsi, vous pourrez mettre vos énergies à la bonne place et augmenter votre achalandage rapidement et efficacement. L’élément le plus important est sans aucun doute le contenu de votre site web. Un site web avec beaucoup de textes sera plus efficace qu’un site web vide. Google nous recommande d’inclure de 300 à 600 mots par page. De plus, selon une étude, les sites dans les premiers résultats de recherche ont en moyenne entre 2000 et 3000 mots au total. La phrase clé de Google est simple : « Query deserves freshness ». Traduction : Google aime bien les nouveautés dans votre contenu. Avant même de commencer la rédaction de vos textes, il est primordial de déterminer un mot clé ou une expression précise pour cette page. Selon Moz, commencer les titres de vos pages par un mot clé aide votre page à mieux se positionner. De plus, après le contenu, le titre de votre page est sans doute le deuxième élément le plus important de votre référencement.

Les développeurs de Sea of Thieves ne lâchent pas l’affaire et alignent les mises à jour. Un peu comme si leur jeu n’était sorti qu’en accès anticipé en février 2018, amputé de la plupart de son contenu. Mais passons, grâce à Shrouded Spoils le jeu se dote d’un nouvel élément climatique avec l’arrivée du brouillard. De quoi enfin donner de l’importance au poste de vigie. Je vous laisse imaginer les possibles répercussions quand vous sillonnerez la carte en tentant de discerner ce qu’il se cache derrière cette brume épaisse. Car cette quatrième grosse mise à jour signe ENFIN le retour de certains éléments jusqu’à maintenant cantonnés à des événements temporaires. Le Skeleton Ship de Cursed Sails naviguera donc maintenant partout sur la carte et vivra même sa vie de son côté vous laissant le choix de l’aborder ou non. Une version Sloop – plus petit bateau beaucoup plus maniable – fait également son apparition. Le Kraken a été revu et peut désormais attaquer n’importe quel type de bateau. Il faudra aussi faire avec de nouveaux mégalodons… De simples reskins en réalité, il ne fallait pas trop en demander. Enfin les Skeletons seront plus nombreux dans les forteresses ne les faisant plus passer pour des lieux abandonnés.

Le 4ème élément important à prendre en compte pour que votre backlink soit de qualité est la place de celui-ci dans le contenu. En effet, aux yeux de Google, plus le lien est positionné haut dans le contenu, plus les robots du moteur de recherches lui donnent le de l’importance. Le dernier élément à prendre en compte pour avoir un lien entrant de qualité est l’environnement dans lequel il se trouve. Par environnement, je veux parler de l’ensemble du contenu. Pour que votre lien soit magnifié aux yeux des robots de Google, il est conseillé que ce lien soit positionné dans un contenu qui contient des images (nommées avec des mots clés de la thématique abordée). Par ailleurs, Agence SEO il est également conseillé qu’un autre lien vers un autre site externe soit positionné dans le contenu. C’est d’autant plus important si le lien pointe vers un site de référence. Ce dernier élément donnera un aspect naturel aux yeux de Google. Dans tous les cas, vous devez corriger le problème. Améliorations HTML » et regardez si Google liste des balises title en double. Attention, d’après mon expérience ce rapport est rarement exhaustif. Je vous recommande de lancer un audit pour vérifier 100% de vos pages (RM Tech le fait de façon très complète). Vérifiez que vos liens sortants externes ne sont pas cassés ! Même s’il n’y a sans doute pas d’impact direct en référencement, vous prenez le risque de décevoir vos visiteurs, ce qui au final dégrade votre référencement. Si votre site Internet est basé sur un CMS connu, il y a sans doute un plugin pour vérifier ça. Par exemple Broken Link Checker sur WordPress. Sinon, lancez un audit pour les repérer (Xenu ne peut pas le faire, par contre RM Tech le fait en détails). Vérifiez que vos pages ne sont pas trop profondes ! Que ce soit pour l’internaute ou en termes SEO, si une page est difficile d’accès, elle sera peu performante. J’ai pu mesurer l’impact réel sur une large étude de 8 millions de pages… D’abord, mesurez la profondeur de chaque page (il vous faudra un crawler du type RM Tech).

Elles donneront un meilleur a priori aux internautes qui découvrent votre site pour la 1ère fois. Elles vous donneront une chance supplémentaire d’avoir de la visibilité dans les SERP de Google. Pour la pratique, suivez mes conseils ici. Variez les mots-clés visés ! Plutôt que de ne penser qu’à un seul mot-clé par page (très mauvaise idée), élargissez à plein d’autres expressions qui répondent à la même intention de l’internaute. On appelle ça travailler la longue traîne (ou pour vous épater, les techniques de Latent Semantic Indexing). A ce sujet, lisez l’article de SEO Quantum qui rappelle qu’il faut (aussi) utiliser des mots rares. Si vous ne savez pas comment trouver ces variantes de mots-clés, allez dans Google et tapez votre mot-clé principal. Ensuite, regardez les suggestions (qui s’affichent petit à petit) et les recherches associées (en bas de page). Pour allez plus vite, utilisez des outils comme ceux décrits par Miss SEO Girl par exemple, ou ceux de la liste de La Fabrique du Net. Ajoutez des vidéos dans vos pages ! Si possible, des vidéos qui vous appartiennent, mais sinon ça peut aussi servir à compléter l’information fournie dans votre page. Vous en profiterez pour améliorer votre référencement sur YouTube (quelques pistes ici, et un super livre que je vous recommande). Structurez vos contenus éditoriaux avec des bons titres ! Les balises H1-H6 sont faites pour ça : aider le lecteur (et le moteur de recherche) à comprendre la logique de votre contenu. Sans aller jusqu’à la sur-optimisation, une bonne structure de titres dans vos pages vous aidera à inclure des expressions stratégiques. Testez la structure d’une page avec mon outil gratuit, ou sur l’ensemble de votre site avec RM Tech. Identifiez vos pages de mauvaise qualité ! Elles déçoivent les internautes qui les consultent et dégradent la note globale de qualité que Google calcule sans doute (par exemple avec Panda). Le mieux est de transformer ces mauvaises pages pour atteindre un haut niveau de qualité.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page Web.