Le SEO pour les PME

Ce faisant, vous vous positionnez comme un véritable expert de leur secteur et restez “top of mind”. Pour cela, l’ensemble de vos contenus doit absolument être de qualité, tout en reprenant les mots-clés les plus pertinents définis précédemment. Comment créer un contenu qui sort du lot ? Face à la multitude de documents et contenus aujourd’hui disponible sur Internet, il n’existe aujourd’hui qu’une seule solution à la disposition des entreprises pour sortir de la masse : créer du contenu DE QUALITÉ ! Cela demande du temps, de l’investissement en ressources, il ne faut pas se le cacher, mais cela paye toujours. Pour cela, chacun de vos contenus doit être conçu avec un unique objectif : créer une véritable valeur ajoutée pour vos prospects, et être au plus près de ses problématiques pour y apporter une solution. En plus d’utiliser les bons mots clés, votre contenu devra être intéressant, bien structuré et bien rédigé, et mis à jour régulièrement. Baidu comprendra que votre contenu est à vocation internationale donc inadéquat pour les utilisateurs de Baidu. Ensuite, Baidu doit respecter la censure imposée par le gouvernement. Ainsi, lorsqu’un site Internet attaque le gouvernement, Baidu se réserve le droit de tout simplement supprimer le contenu ou le bannir. Le nombre de backlink, la qualité du backlink, le nombre de pages sont des facteurs de positionnement important au même titre que le référencement chez Google. Les règles de titre et de taguage sont également importants. Surveillez les titres et intégrez votre mot clé sur lequel vous souhaitez vous référencer dans le titre. Si vous souhaitez vous adapter de la meilleure façon à vos clients chinois, vous devez comprendre la culture et identifier un personae. Cela signifie que vous devez définir un profil type pour vos clients chinois et définir ses besoins. Pourquoi réfléchir au comportement ? Baidu est spécialisé sur les Chinois et donc ne s’adapte qu’aux comportements locaux. Cela implique que Baidu a la capacité de décrypter les intentions de recherche des Chinois. Par conséquent, il proposera le contenu le plus adapté en fonction de la requête tapée.

Ils s’affichent à différents endroits de la page. L’image ci-dessous représente où sont affichés les résultats issus d’annonces publicitaires payantes et où sont affichés les résultats naturels. Les résultats dans les encadrés rouges sont les résultats payants, qu’on obtient par le SEM. Les résultats affichés dans l’encadré vert sont les résultats naturels, qu’on obtient par le SEO. SEM : vous avez la possibilité de contrôler avec précision pour quels mots-clés vous voulez que votre site web soit positionné, et combien vous êtes prêt à payer pour obtenir des résultats. Comme pour une campagne publicitaire de produits/services, vous pouvez décider quelles pages de votre site vous souhaitez mettre en avant et à quelle fréquence elles apparaissent dans les résultats payants (en rouge dans l’image plus haut). En clair, vous maîtrisez vos efforts de A à Z ainsi que votre budget. SEO : de l’autre côté, votre travail de SEO dépend de plusieurs facteurs que vous ne pouvez pas forcément contrôler. « Accueil », « bienvenue », « nos agences » , « nos produits » ne sont pas non plus des mots clefs. Ils sont trop génériques et ne permettent pas de connaître avec précision le contenu d’une page web. Chaque page d’un site internet est définie par un titre et une description. C’est ce qui vous est présenté dans les résultats des moteurs de recherche avec en gras les mots clefs que vous avez tapé. Le titre permet de connaître l’objectif de la page, la description permet en 170 caractères d’avoir un résumé du contenu de cette page. La première priorité est d’intégrer vos mots clefs dans le titre et la description de chacune de vos pages (meta title et meta description). Ce travail peut sembler ingrat mais il est essentiel. Avant même de rentrer sur votre site internet, votre visiteurs lit le titre et le descriptif de vos pages et c’est ce qui le décide à clqiuer sur tel ou tel présenté par le référenceur Google. En procédant ainsi, vous allez permettre aux moteurs de recherche de parfaitement comprendre de quoi traite chacune des pages de votre site internet.

Les gens de Google ont confirmé qu’ils utilisent plus ou moins 200 facteurs pour référencer les sites web à l’aide de leur algorithme. Beaucoup d’entreprises entreprennent la refonte de leur site web sans penser préalablement au référencement et à ces facteurs SEO. Cela permet pourtant de maximiser la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche et de s’assurer que la clientèle le trouve afin de rentabiliser l’investissement. Voici notre liste des incontournables pour le référencement de sites web. Ces suggestions sont données à titre informatif, car si nous avions la recette exacte, nous serions très chanceux (et riches)! Cliquez ici pour visualiser un graphique illustrant les 200 facteurs de référencement de Google. À quoi bon avoir un site web si vous ne savez pas s’il est populaire? L’installation d’un compteur de statistiques, comme Google Analytics, Agence SEO Lille est gratuite et prend seulement quelques minutes. Des rapports détaillés vous aideront à déterminer où vous devez investir pour votre SEO. La pertinence des liens revêt une importance particulière dans la mesure où le site est nouveau dans le domaine. Elle détermine la capacité d’un site ou d’une page à intéresser les visiteurs. En principe, plus les liens sont pertinents, plus la chance que le site soit visité est grande. Régie dans les principes du netlinking, l’acquisition d’un lien pertinent demande un effort considérable, notamment depuis que l’engagement dans un programme d’échange de liens est pénalisé par Google. Cela peut étonner d’apprendre que le contenu constitue l’un des facteurs les plus déterminants pour le SEO. Après l’autorité du domaine, il est le deuxième critère qui pèse le plus pour Google. Avec un contenu d’excellente qualité et une stratégie de netlinking bien pensée, la visibilité sur le web est 25 % assurée. Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises s’appuient sur le marketing de contenu pour être bien référencées. Du côté e-commerce, la création de description produit de qualité est désormais très tendance pour optimiser les taux de conversion sur site. Cet engouement a toutefois créé des problèmes, car maintenant, 93 % des commerçants B2B ont recours au marketing de contenu rendant la concurrence très rude.

La plupart d’entre eux ne resteront pas sur un site trop long à s’afficher. Ce handicap freine aussi les robots des moteurs de recherche dans le crawl des pages. Une notion un peu complexe, qui repose sur l’image que vous donnez de votre site aux moteurs de recherche. L’autorité du site est une sorte de label de confiance qui vous est accordée par un moteur. Google attribue une forte autorité à Wikipédia, beaucoup moins à un skyblog. Le nombre et la qualité des liens entrants vers le site influencent l’autorité de celui-ci. L’historique du site (son passé) impacte la confiance qu’un moteur peut avoir en lui. Un site ayant hébergé des malwares ou des virus, ayant changé 10 fois de contenu et de thématique, ayant changé 10 fois de propriétaire, pourra être moins bien considéré. Ces nouveaux acteurs du web influencent indirectement la perception que peuvent avoir les moteurs de votre site. Une page dont l’url est twittée, partagée sur Facebook, Plussée sur Google sera sans doute perçue comme qualifiée par des utilisateurs humains. Mais surtout, elle aura l’occasion d’être reprise sur divers sites ou blogs, ceci générant des liens naturels. On pourra aussi considérer l’apport en visibilité du programme authorship de Google qui avec l’affichage d’une photo met en avant le contenu que vous avez publié sur Google Plus si le visiteur est connecté à son compte Google. Nous l’avons volontairement placé en dernier, c’est pourtant le cœur de vos actions SEO. Sans lui, le positionnement et la visibilité n’auraient aucune utilité. Il affecte lui aussi votre classement. En effet, sa géolocalisation, son historique de recherche, sa durée de visite impactent la perception de votre site par les moteurs et influencent l’affichage de celui-ci dans les résultats.

A une époque (vers 2006), Bing (MSN Search à l’époque) indexait rarement les pages dont l’URL comportait plus de 2 tirets. La situation semble s’être améliorée depuis. Si vous avez des URL dynamiques et que vous n’utilisez pas la réécriture d’URL, il est probable que vos URL contiennent ce qu’on appelle des « paramètres ». Ca ne pose pas forcément de problèmes ! Par contre, dans ce cas, Google vous propose de l’aider à « comprendre » ce qu’il doit en faire. Pour cela, consultez mon tuto sur le réglage des paramètres d’URL dans Search Console. La longueur n’est pas un problème pour les moteurs, qui indexent des URL très longues. Par contre, ce n’est pas très pratique à exploiter, par exemple quand une URL est copiée dans un forum ou un blog, elle est souvent tronquée pour éviter de déformer l’affichage. Dans ce cas, les éventuels mots-clés qui la composent risquent de ne pas apparaître. Je suis donc plutôt enclin à vous conseiller de créer des URL assez courtes.

Consultez notre site Web pour en savoir plus sur Référencement internet Lille.