Les critères importants de référencement

Alors, comment assurer que contenu soit capable de sortir du lot ? La technique du contenu long, plus détaillé, et profond a toujours fonctionné. Une longueur supérieure à 2 000 mots serait idéale pour le référencement. Cela va beaucoup se jouer sur la capacité du rédacteur à intéresser le lecteur ; car en général, plus c’est long, plus c’est ennuyeux ! Tant qu’on peut capter l’attention du lecteur jusqu’à la fin de l’article, ce sera parfait. Google est excellent dans l’évaluation de la qualité des contenus au point de disposer de métriques capables d’évaluer la valeur de votre texte. Jusqu’à l’heure actuelle, personne ne connaît le fonctionnement de ces métriques utilisant des algorithmes. Une chose est sûre, les contenus de faible qualité offrant peu ou pas de valeur ajoutée pour les lecteurs seront très vite déclassés sur le moteur de recherche. Le référencement exploite cette règle pour mieux classer les sites qui ont investi dans de vrai contenu sur Google. Non, demander un audit SEO à une agence de référencement ou un freelance, c’est avant tout pour avoir des éléments d’actions stratégiques sur la durée, les prochains mois a minima. Le client en a besoin au même titre que l’agence ! Sujet qui peut sembler de prime abord surprenant et qui nécessite d’être pris en compte. Si le client a besoin d’améliorer les performances et l’optimisation SEO de son site Internet, l’agence a elle besoin de mieux comprendre l’environnement dans lequel vit le site, et bien entendu l’activité du client, ses concurrents, son marché-cible. Un ensemble de facteurs déterminants pour avoir une réflexion concrète et des préconisations utiles. Il s’agit ici d’être en mesure de se placer à la fois du côté annonceur et du côté client de l’annonceur ; ce n’est pas le simple lancement d’un bot qui vous donne ces éléments clefs. La communication est là encore un élément clé du succès. Comment faire un audit technique en référencement naturel ?

Ni même sur la deuxième ou la troisième place. Pas dans le même temps. Et alors – que faire? Qui devrait utiliser SEO et qui pas? La réponse est: ceux qui ont les moyens d’en investir. Ceux qui sont prêts à faire des efforts maintenant et attendre les résultats à long terme. Ceux pour qui il est raisonnable du point de vue économique. Ceux qui aiment le sport, la compétition et la musique! Mais quel est le bénéfice réel du SEO? Sauf les visites… Et où finit-il? Quand devrait-on s’arrêter et dire: «Ok, je l’ai optimisé! De même comme avec toute autre chose dans la vie – le but final est la satisfaction. Si cela signifie plus de trafic – alors que le trafic soit le plus intense possible. Si c’est une question de profit – alors SEO doit être conçu notamment à cette fin et la fin de la route sera le profit obtenu. Si vous voulez augmenter votre base de clients – SEO peut vous l’offrir.

Pour ce faire, l’algorithme de Google prend en compte plus de 200 critères afin d’évaluer la qualité des pages Web, et ainsi les classer dans les pages de résultats. Que sont les filtres Google Panda, Pingouin, Pigeon… ? L’algorithme de Google fait régulièrement l’objet de mises à jour et d’améliorations qui prennent généralement la forme de noms d’animaux pour les plus importantes d’entre elles. C’est ainsi que Panda, Pingouin, Pigeon et Colibri veillent à l’application des consignes établies par Google. Google Panda vérifie la qualité des contenus présents sur les pages indexées, et sanctionne celles dont le contenu est de mauvaise qualité, dupliqué ou encore l’utilisation excessive de mots-clés. Google Pingouin (souvent rencontrée sous la forme anglaise Penguin) vise à lutter contre le spam. Il passe donc au crible le linking des sites pour contrôler la qualité des liens et leurs ancres. Google Pigeon s’attache à rendre les résultats de recherche locale plus pertinents et plus précis. Google Colibri (Hummingbird en anglais) ne vise pas à pénaliser les sites.

Qu’est-ce que le PageRank thématique, comment tirer profit de sa définition pour le SEO, comment structurer sa ligne éditoriale pour l’accumuler (cocon sémantique) ? Qu’est-ce que le Knowledge Graph implémenté par Google ? Quelle est sont histoire ? Comment est-il fabriqué ? Quelle est l’utilité de Knowledge Graphe ? Comment est-il utilisé pour aider Google à mieux comprendre les contenus ? Comment peut-on l’utiliser pour créer des contenus ? Comment sert-il à rendre les contenus moins ambigus ? Qu’est-ce que le Webspam ? Pourquoi est-il néfaste pour les moteurs de recherche ? Comment est fabriqué un filtre (comme Panda ou Pingouin) ? Que faut-il récolter comme données, comment les associe-t-on pour déterminer si un contenu est du spam ou non ? Comment utiliser l’algorithme C4.5 pour construire un arbre de décision ? Comment peut-on déterminer qu’un lien entre sites est légitime ou non ? Peut-on détecter les contenus générés grâce à du spin ? Comment lier des pages entre elles pour maximiser le PageRank ? Quelles sont les structures qui assurent les meilleures optimisations de PageRank ? Peut-on utiliser plusieurs fermes de liens pour maximiser le PageRank ? Comment tester facilement des schémas de linking avec Gephi ? Comment un moteur de recherche moderne peut-il détecter et déclasser des fermes de liens, Formation SEO Lille ou des pages profitant de l’effet des fermes de liens ? Peut-on déclasser les pages profitant de l’effet des fermes de liens sans les détecter ? Comment faire la retro-ingenierie d’un filtre comme Penguin ? Obtenir un arbre de décision afin de faire des prédictions. SEO étendue permet de renforcer vos connaissances en référencement web tout en ajoutant à votre arsenal de référenceurs des leviers méconnus, voire nouveaux. A l’issue de la formation, vous devriez avoir la tête fourmillante de nouvelles idées à tester et mettre en œuvre. Les formations dispensées par les IX-LABS, sont, dans certains cas, éligibles aux financements de type Plan de Formation Entreprise. Nous contacter pour en savoir plus.

Ce n’est plus un secret, Google crawle les réseaux sociaux. Il est donc indispensable d’être présent sur les différents réseaux sociaux en partageant du contenu avec des liens. N’étant pas spécialiste des stratégies sur les réseaux sociaux, je n’entrerai pas plus dans le détails. Si vous connaissez des blogueurs qui ont détaillés leur stratégie sur les réseaux sociaux pour un site e-commerce, n’hésitez pas à l’indiquer dans les commentaires. Cette étape est indispensable pour tout site de e-commerce: créer un blog ! Ce blog, situé sur une adresse externe de votre site, vous permettra de positionner les liens que vous souhaitez sur les ancres que vous souhaitez. Créer et animer un blog est la meilleure technique pour obtenir des backlinks de qualités car c’est vous qui décidez de tout. 1. Créer un seul blog et créer du contenu régulièrement. Cette technique est la plus répandue car elle permet également de donner de la crédibilité à votre site en démontrant votre expertise du domaine. Pour savoir ce qui alourdit vos pages, direction Dareboost. Plus votre taux de rebond sera faible, mieux l’internaute appréciera vos pages. Imaginez alors le désastre lorsqu’une page n’est pas adaptée à l’utilisation sur mobile. Google identifie ls pages non compatibles et évite de les proposer aux internautes, vous privant d’une forte part de référencement naturel mobile. Vous savez quoi faire pour éviter l’échec et mat ! Le référencement d’une page dépend de l’analyse faite par les robots qui se promènent en permanence sur Internet, le plus connu étant celui de Google, le Googlebot. Ces robots scannent l’intégralité de votre contenu et jugent s’il est pertinent ou non avant de le référencer. Votre objectif : que du titre, au code, en passant par le texte lui-même, tout soit clair, pertinent et fiable. Voici quelques conseils pour y parvenir. C’est le b.a.-ba du HTML. Assurez-vous aussi que le titre de la page soit bien en rapport avec ce qu’elle raconte et qu’il contienne le mot-clé principal. Votre titre doit faire entre 60 et 65 caractères, être explicite et concis.