Comment ça Marche Le SEO ?

L’objectif de Google est d’apporter aux internautes les meilleures réponses à leurs requêtes. Pour apparaître dans les premiers résultats de recherche, il faut donc répondre aux exigences de Google – dont la qualité est sans aucun doute l’une des plus importantes – que l’on retrouve dans ses « Guidelines ». Google analyse votre site autour de sa construction, de ses performances et de ses optimisations (maillage interne, arborescence …etc.). De plus, optimiser votre site pour que celui-ci s’adapte sur tous les supports est un élément essentiel que Google prend en compte depuis peu. Par conséquent, les sites optimisés de la sorte (responsive design) sont favorisés dans les résultats de recherche. L’optimisation technique : Google analyse votre site autour de sa construction, de ses performances et de ses optimisations (maillage interne, arborescence …etc.). De plus, optimiser votre site pour que celui-ci s’adapte sur tous les supports est un élément essentiel que Google prend en compte depuis peu. Au contraire des offices HLM classiques, les Epl immobilières sont présentes sur le marché du logement social depuis moins longtemps mais affichent une dynamique de production importante (plus de 17 000 mises en chantier concentrées sur les zones tendues). Ce n’est en effet qu’en 1977 que les Sem ont été appelées en renfort pour contribuer au développement du logement social. Sur un simple plan comptable, Agence SEO la moitié de leur parc de logements sociaux a été mis en service après 1991 (après 1975 pour les organismes HLM). La contre-offensive de la Fédération ne s’apparente pas à un combat d’arrière-garde. « Nous ne souhaitons pas incarner le dernier des Mohicans dans cette restructuration du secteur qui, sur le fond, se justifie », précise Benoit Gandin, directeur général d’InCité. « Il est nécessaire de ne pas déconnecter l’actionnariat local de la Sem de la réalité du terrain, de cette gestion quotidienne de la proximité, qui fait du sur-mesure.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Le référencement payant, en anglais search engine advertising (SEA), est une discipline proche du SEO et du search engine marketing (SEM), qui lui sont généralement associées. Elle consiste en la mise en place de réponses subventionnées (payantes, aux enchères ou à coût fixe) dans les pages de résultats d’un moteur de recherche (SERP), par opposition au référencement gratuit, dit naturel. L’achat de liens sponsorisés consiste simplement en l’achat de mots clés comme sur l’interface Google Adwords. Le site en question achète par exemple 100 mots clés qu’il aura jugés pertinents (selon une étude préalable). Adwords est la plateforme de création de publicité de Google mais il est également possible de diffuser des annonces de référencement payantes sur d’autres moteurs de recherche comme Bing ou Yandex (très utilisé en Russie). Ces moteurs de recherche possèdent leurs propres plateformes de création et gestion de référencement payant. ’occasion d’un lancement de site ou d’une campagne promotionnelle). Plusieurs mode de paiement des campagnes d’achat de mots clés existent. À titre d’information, il existe une autre interface de campagnes d’achat de mots clés : Yahoo! Les liens sponsorisés (ou liens commerciaux ou liens promotionnels) sont des liens à vocation publicitaire. Ils apparaissent en général en marge des résultats dans les moteurs de recherche, dans certains logiciels et sont identifiés en tant que tel. Dans le principe, l’annonceur fait l’achat pour une durée déterminée des requêtes et mots clefs sur lesquels il souhaite voir son site positionné. Cet achat s’effectue souvent aux enchères, le montant de l’enchère déterminant le positionnement d’une annonce par rapport à celles de la concurrence.

Je vais prendre l’exemple que je présente souvent en formation : des sites ecommerce qui vendent des barbecues. « Barbecue au charbon de bois » également dans une autre catégorie (par exemple fête des pères, ou n’importe quelle autre), on se trouve confronté aux problèmes de contenus dupliqués internes. Certes on peut les régler avec des canoniques ou autres astuces, mais ça complique pour rien. « casse » les URL de nombreuses catégories et sous-catégories. Même en faisant tout ce qu’il faut (mise à jour de liens internes et externes, redirections 301) c’est pas terrible pour le SEO. Le second exemple est bien mieux, il n’a aucun des inconvénients que je viens de citer. Par contre, surtout pour des gros sites, ça pourrait servir d’avoir un répertoire à la racine pour repérer facilement qu’il s’agit d’une page de type « catégorie ». Remarque : le format de l’URL n’a pas de rapport avec la compréhension par Google de votre fil d’ariane. Dans ma capture d’écran, les 3 résultats qui bénéficient de l’affichage du fil d’ariane dans les SERP n’ont pas choisi le même format d’URL : seul le 3ème a évité de reprendre l’arbo dans l’URL.

On est bien dans le domaine de la sémantique. On prendra soin ainsi de traiter par de la redirection des liens morts notamment (parfois certains s’amusent à les récupérer à leur profit). On regardera avec attention que l’on ne transfère pas de jus au concurrent sur le mot clé chéri. Non pas qu’il ne soit pas possible de faire du lien vers le concurrentiel (que l’on va hiérarchiser en fonction de critères de popularité), mais pas quand cela donne du poids sur ce que l’on cherche à avoir. Pour balayer l’ensemble des pré-requis à un audit SEO, il convient de voir la popularité du site. Avec soin, on peut s’intéresser à des solutions comme Ahrefs ou Majestic SEO. Une manière également de bien comprendre l’univers du site avec par exemple le topical trust flow mais surtout de comprendre pourquoi telle ou telle page a plus ou moins de poids. Un point crucial donc qui fait ensuite l’objet de préconisations pour obtenir les meilleurs backlinks, ou parfois pour se lancer dans des opérations de désaveux malheureusement. Observez l’aspect des ancres de liens encore une fois ! Doit-on auditer la concurrence ? En ayant réalisé ce qui précède, on est armé pour mieux connaître également les concurrents. La réponse est « oui dans une moindre mesure ». Client et agence de référencement sont armés pour échafauder une stratégie, un plan de correction et de développement du site Internet. L’audit SEO, c’est technique, c’est sémantique mais cela doit conduire à des préconisations objectives et motivées. A défaut d’objectifs clairs parfois de la part du client, celui-ci permet d’en établir sur les semaines mois voire dans certains cas années qui suivent.

Le SEO (acronyme de Search Engine Optimization) allie différentes techniques de référencement indispensables. Ces techniques visent à optimiser le contenu des pages d’un site web pour les moteurs de recherche dont le leader est Google. Le but est d’accroître la visibilité d’un site web dans les pages des résultats de recherches et d’en augmenter le trafic. En général, on estime qu’un site internet est bien positionné lorsqu’il se place dans les 10 premiers résultats de recherche, l’idéal est de figurer parmi les 3 premiers. Pourquoi optimiser son site pour les moteurs de recherche ? Le SEO représente un véritable enjeu pour votre site : il le rend visible de façon pérenne, permet d’augmenter le trafic de visiteurs et vous aide à vous construire une réelle image de marque. Pour que votre travail d’optimisation soit efficace, vous devez cibler les bons mots clés, qui doivent être en rapport avec votre activité et l’objet du site sans être trop génériques. A peine quelques confirmations de lancements d’updates en 2018, sans aucune indication sur les sujets traités lors de ces mises à jour. Finalement, les nouveautés sont moins venues d’un Danny Sullivan finalement assez discret que de la bonne surprise d’un Vincent Courson très proche des webmasters et SEO, notamment francophones. Merci à lui ! Vous voulez parler SEO avec Google ? Petit à petit, Google modifie son interface de recherche, à petites touches, ce qui fait qu’on voit à peine les nouveautés introduites ici ou là. Pourtant, elles ne sont pas négligeables, loin de là : featured snippets, PAA, pack local, etc. Et la grande « affaire » cette année aura été l’apparition des SERP sans lien bleu, notamment aux Etats-Unis. Google affiche des pages de résultats sans liens bleus ! Google arrête les SERP sans lien bleu ! Google Discover activé aux Etats-Unis : une sacrée révolution ! Les SERP sans liens bleus sont de retour ! La nouvelle version de la Search Console arrive !

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre site Web.