Améliorer son référencement naturel

Qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne pas demander à vos fournisseurs de vous ajouter sur une page « où acheter nos produits ? Inscrivez-vous sur le site de votre mairie et de votre CCI (chambre de commerce et d’industrie) ! Avec ces sites institutionnels, vous avez une bonne chance d’être accepté (si votre demande est légitime bien entendu) et a priori ils ont une bonne notoriété. Que du bon donc, à condition que ces sites gèrent effectivement des listes de liens vers les entreprises locales. Identifiez les liens pointant vers des erreurs 404 de vos concurrents et proposez votre contenu en remplacement ! Pour cela, analysez les backlinks de vos concurrents (avec Linkody, Majestic, Ahrefs ou d’autres outils) qui aboutissent à une erreur 404. Ensuite, assurez-vous d’avoir une page d’excellente qualité qui correspond à la ressource manquante. Enfin, contactez les sites faisant ces liens et proposez qu’ils modifient le lien cassé pour pointer vers votre site. La meta description (ou plutôt le snippet dans les résultats) est là pour compléter le titre. Elle doit donc elle aussi contenir des expressions-clés, ainsi que des arguments qui incitent l’internaute à cliquer pour voir votre page, sans oublier la mise en avant de votre nom ou marque. Avoir une meta description trop courte, absente ou identique sur toutes vos pages est une grosse erreur SEO (mais aussi un très bon levier d’amélioration). Augmentez votre CTR dans les résultats ! CTR de 20%… ce qui fait 20% de trafic en plus ! Cerise sur le gâteau : c’est un critère sans doute étudié par Google, utilisé de façon directe ou indirecte. Ajoutez un texte de description sur chaque page de catégorie ! Sous le titre (H1) et avant la liste des produits, rédigez une description de la catégorie, sous forme de 1 ou 2 paragraphes. Attention à produire un texte agréable à lire, l’objectif n’est pas seulement la rédaction SEO, c’est aussi l’accueil de l’internaute. Le but est qu’on comprenne mieux le contenu de la catégorie. Ajoutez de belles images au coeur de vos contenus !

J’ai fait un dossier complet sur les pages AMP. Vérifiez que votre serveur retourne bien un code 404 pour les pages introuvables ! C’est la valeur standard pour ce cas, il ne faut surtout pas rediriger les pages introuvables vers la page d’accueil. Testez une URL inexistante avec un outil d’entête HTTP (le mien par exemple) pour vérifier que le code retourné est 404 (pas 200, 301 ou autre). Si vous avez migré votre site de HTTP à HTTPS, vérifiez vos redirections ! Toute ancienne URL en HTTP doit être redirigée (en une seule étape) vers son équivalent en HTTPS. Je fournis tous les codes de redirection pour ça, testez ensuite avec un analyseur d’entête HTTP. Pour chercher s’il reste le moindre lien interne vers du HTTP, utilisez un crawler. Vérifiez que vous n’avez aucune balise title en doublon ! La cause peut être aussi bien technique (un contenu se trouve accessible à plusieurs URL) ou rédactionnelle.

Vous pouvez aussi me demander de le faire pour vous dans le cadre d’un audit netlinking. Identifiez ceux qui citent une source d’info devenue inaccessible ! C’est très proche de l’idée précédente, mais cette fois-ci vous ne cherchez pas forcément les backlinks de vos concurrents. Il s’agit ici de trouver des sites (de qualité) dans votre thématique citant des sources d’information en faisant un lien, mais dont le lien mène désormais nulle part. A vous de les contacter en leur proposant une de vos pages en remplacement. Publiez des superbes infographies ! Eh oui, ça marche encore… à condition de fournir une information inédite et d’être excellent en termes de réalisation. Tournez-vous vers des plateformes d’infographistes pour passer commande, et lisez le retour d’expérience de Pierre-Antoine Levesque. Arrêtez d’être avare en liens sortants externes ! Même s’il n’est pas garanti que l’impact SEO soit direct, c’est une bonne chose de faire des liens vers d’autres de qualité sur le même sujet que celui de votre page.

Ensuite, modifiez votre site pour réduire la profondeur, surtout pour les pages stratégiques. Faites des liens sur votre page d’accueil vers les pages stratégiques du moment ! C’est particulièrement utile sur les sites ecommerce sur lesquels il faut mettre en avant des produits (pendant une certaine période). Faire un lien depuis l’accueil vers une page interne lui offrira un « coup de boost » SEO. Repérez les pages n’ayant qu’un seul lien entrant interne ! Ce n’est pas obligatoire, mais une page est rarement très performante en SEO si elle ne reçoit qu’un seul lien interne. Pour les pages stratégiques en termes de business, trouvez d’autres endroits du site pour leur faire un lien. C’est surtout efficace sur les sites de plus de 500 pages environ. Mon outil RM Tech vous liste les pages concernées. Repérez les pages ayant toujours le même texte cliquable (anchor text) dans ses liens entrants internes ! Ce n’est pas obligatoire d’en avoir plusieurs, mais en variant ces textes, vous optimisez le positionnement de la page de destination sur bien plus de requêtes (effet longue traine). Pour les pages stratégiques en termes de business, trouvez d’autres endroits du site pour leur faire un lien.

Proposez vos contenus sous une autre forme ! Par exemple, faites une vidéo qui résume un tutoriel, ou des slides, une infographie, etc. Vous n’aurez pas de contenus dupliqués et relancerez l’intérêt pour votre site. Vous pouvez même en profiter pour publier ces nouveaux contenus ailleurs (sur YouTube, sur Slideshare, etc.). Google se base sur pas mal de choses pour évaluer la notoriété des sites : les backlinks bien sûr, « l’équivalent marque » de votre site et peut-être aussi les réseaux sociaux. Nettoyez les backlinks artificiels créés dans le passé ! Vous avez peut-être créé plein de liens vers votre site pour booster votre référencement (annuaires, sites de « communiqués de presse », commentaires, signatures de forums, échanges de liens, achats de liens, Référencement internet Lille etc.). Les plus artificiels d’entre eux doivent être désavoués. Modifiez ou supprimez vos backlinks « sitewide » ! Il s’agit des liens (souvent artificiels, à mots-clés) situés sur toutes les pages des sites de partenaires, généralement dans le pied de page ou une barre latérale. Vous gagnerez un temps fou et découvrirez des opportunités avec un outil comme Linkody. Incitez vos lecteurs à partager sur les réseaux sociaux ! Après avoir testé plein de plugins, j’ai choisi Social Warfare que vous voyez sur cette page. Vous pouvez en trouver plein d’autres, par contre mettez-en car ça augmente les partages, ce qui est une très bonne chose. Automatisez et planifiez les partages sur les réseaux sociaux ! Peut-être que comme moi avant, vous faites tout à la main ? Mieux encore : avec CoSchedule (que j’utilise sur WebRankInfo), activez le mode de re-partage automatique ! L’outil repère les partages qui ont eu du succès et les planifie à nouveau dans le futur. Cet article vous a-t-il plu ? Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L’inscription est gratuite et immédiate. En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, Formation referencement naturel Lille il pourra être refusé. Ce recueil est une vraie mine d’or, et je pèse mes mots. Un grand merci pour ce travail ! Un grand merci à vous Mr Duffez pour ces conseils. Un grand merci pour votre excellent article! Merci et bravo pour ce travail de qualité. Avec cet article, nous avons toutes les clés pour un audit SEO complet. Merci beaucoup pour votre travail. Article parfait mais comme tout le monde n’utilise pas Windows je tiens a préciser que Xenu fonctionne très bien avec Wine sous Linux. Merci de la précision. Comme d’habitude, un article vraiment complet et utile.