Une agence ou un consultant SEO ?

La masse de travail à effectuer est également un critère important dans la décision de faire appel à une agence SEO ou à un consultant SEO. Une agence SEO, c’est une équipe composée d’experts dans des domaines complémentaires, dont le travail est coordonné, planifié, géré et contrôlé. Une agence SEO est donc généralement plus à même de vous garantir une qualité et une quantité de travail plus importantes. Elle est donc généralement plus efficace. Si le déploiement de votre stratégie SEO nécessite beaucoup de travail, ayez en tête que le statut d’auto-entrepreneur (enfin, de micro-entrepreneur, désormais, puisque c’est la nouvelle dénomination de ce statut) ne permet pas d’avoir de salariés. À l’opposé, une agence dispose de salariés disponibles à plein temps toute la semaine. Un consultant SEO freelance sera-t-il en mesure d’assurer tout le travail sur un projet important ? S’il faut créer une cinquantaine de pages en quelques semaines, sera-t-il à même d’en assurer la production ? S’il fait appel à d’autres freelances pour l’épauler, sera-t-il à même de vous assurer une qualité irréprochable alors qu’il n’a pas autorité sur ces personnes ? Que se passera-t-il s’il tombe malade, s’il a un accident et qu’il est hospitalisé ?

Il ne faut jamais perdre perdre de vue que le plus important dans votre page web reste le contenu. Le contenu texte ne doit surtout pas se limiter à l’énumération de mots clés. Les moteurs de recherche doivent bien entendu y trouver les mots clés, mais le contenu doit aussi être lisible et donner l’envie aux internautes de revenir sur votre site Internet. Le SEO est là pour mettre en avant votre contenu et le valoriser dans les moteurs de recherche et non l’inverse. Un nombre de mots compris entre 200 et 400 est un minimum pour positionner une page web. Pourquoi suivre ces conseils SEO ? En revanche, si vous ne suivez pas ces conseils, vous avez avez peu de chances d’améliorer votre positionnement. Si vous ne savez pas par où commencer pour optimiser le référencement de votre site, un audit SEO vous donnera les premières réponses. Mise à jour du 16/02/2016 : Un onzième conseil SEO vient s’ajouter à la liste avec l’annonce de Google et son souhait de généraliser les sites sécurisés avec un certificat SSL (https). Mise à jour du 19/02/2017 : Pour toujours améliorer le référencement de votre site internet, il est important de vous tenir informé des tendances SEO. Où en est le SEO pour 2017 ?

Chaque instance a donc ses propres règles, il n’y a pas une politique de censure unifiée comme sur Youtube, et surtout ces règles ne sont pas dictées par une logique commerciale. Google porte le logiciel Android, son système d’exploitation pour smartphones. Par ailleurs, Google tente régulièrement de s’acheter une image au sein du milieu du logiciel libre. Ainsi, Formation SEO Lille les sources de Android sont libres de droit. Cela ne veut pas dire que son développement est ouvert : Google choisit quasiment seul les directions dans le développement du système. En outre, en plus du système Android stricto sensu, Google impose aux constructeurs de smartphones d’embarquer sur leurs produits les mouchards que sont ses applications. En effet, le marché des applications étant ce qu’il est, les constructeurs de smartphone considèrent qu’un téléphone Android ne se vendra pas s’il n’intègre pas le Play Store (magasin d’applications) fourni par Google. Or, pour pourvoir accéder au Play Store, un téléphone doit avoir les applications de surveillance de Google. Et, bien évidemment, ces services Google ne sont pas libres. Android devient donc le prétexte open-source pour placer dans la poche de l’utilisateur toute une série d’applications Google dont le but est d’espionner. Cela n’empêche pas l’entreprise de communiquer massivement sur ses projets libres très souvent intéressés, à l’image de son dernier outil libre de tracking. Enfin, l’intégration du Play Store conduit à attribuer automatiquement un identifiant publicitaire unique à chaque utilisateur. Cet identifiant est gratuitement mis à disposition de toutes les applications et, à la façon d’un « méga-cookie », permet aux applications de tracer le comportement des utilisateurs sur l’ensemble des services utilisés. Ici, les outils de surveillance de Google sont gracieusement offerts à des développeurs tiers afin d’attirer le plus grand nombre d’applications sur Android — où Google, au sommet de cette structure, pourra librement surveiller tout un chacun.